Facebook Pixel
Main SR only Anker

Gio Ponti. Art Edition

Édition de 1.000 exemplaires
Relié, 36 x 36 cm, 572 pages; avec une table exclusive créée par Gio Ponti, 56,5 x 56,5 x 38 cm, et quatre tirages d’art de 40 x 40 cm, imprimés sur papier Hahnemühle Photo Rag ultra-satin 305 g/m2
US$ 3500
Édition multilingue:
Allemand, Anglais, Français, Italien
Disponibilité: juillet 2021
Éprouvez la vision sans limites d’un des plus grands architectes, designers et directeurs artistiques du 20e siècle. Composé en étroite collaboration avec les Archives Gio Ponti et leur fondateur Salvatore Licitra, Gio Ponti est un ouvrage immersif à l’échelle de son univers kaléidoscopique,avec des textes de Lisa Licitra Ponti et un vaste essai biographique de Stefano Casciani.

Cette édition d’Art limitée à 1000 exemplaires (numérotés de 1 à 1000) est accompagnée de la «Table basse Planchart» — une reproduction exclusive format carré de la célèbre table basse Arlecchino, produite pour TASCHEN par Molteni&C — et d’un ensemble de quatre photographies numérotées montrant les décors intérieurs de bateaux de croisière créés par Ponti.

Les rêves cristallins de Gio Ponti

Une immersion dans l’univers kaléidoscopique de ce visionnaire

Cette édition d’Art limitée à 1000 exemplaires (numérotés de 1 à 1000) est accompagnée de la «Table basse Planchart» — une reproduction exclusive format carré de la célèbre table basse Arlecchino, produite pour TASCHEN par Molteni&C — et d’un ensemble de quatre photographies numérotées montrant les décors intérieurs de bateaux de croisière créés par Ponti.

Étudier l’oeuvre prolifique de Gio Ponti, c’est dévoiler la vision unificatrice claire qui sous-tend son univers créatif complexe. Son syncrétisme artistique prend une ampleur cristalline au gré de multiples facettes intuitives, par le prisme de la grandeur italienne et de la légèreté maîtrisée qui définissent son oeuvre totémique. Mu par une capacité rare à passer du microcosme au macrocosme dans un même élan de beauté et de fluidité, Ponti abordait la conception d’une cuiller et d’une ville entière avec la même conviction. Il fut autant architecte et designer, qu’un éditeur, un poète et un homme. Les bijoux dont il orna le monde sont emblématiques de la renaissance que connut l’Italie au milieu du siècle dernier et des valeurs modernistes qu’il voulait mettre en pratique.

Ce nouvel ouvrage est sa monographie la plus complète publiée à ce jour, inégalée par son envergure et son format. Elle retrace l’évolution du travail de Ponti sur six décennies, à travers 136 projets indexés et reproduits en haute résolution, où chaque objet est éclairé par le contexte dans lequel Ponti l’a créé. Comme des fenêtres ouvertes sur une vie illusoire, documents inédits et images sur le vif établissent un dialogue entre ses chefs d’oeuvres les plus illustres et ses créations moins connues. Les textes fouillés qui les accompagnent, notamment un essai biographique détaillé de Stefano Casciani, ont été produits en étroite collaboration avec les Archives Gio Ponti, garantes de la pertinence du regard porté sur l’oeuvre de sa vie. Matérialisation de la philosophie de la modernité qui est au coeur du travail de Ponti, ce livre présente l’architecture comme un objet mis en scène, la trame «auto-éclairante» de son art de vivre humaniste et de sa créativité sans limites.

La table basse en laiton Arlecchino est considérée comme une des créations les plus emblématiques de Gio Ponti. En écho à l’approche picturale des artistes du mouvement De Stijl comme Piet Mondrian et Theo van Doesburg, son plateau repose sur une grille structurelle dont les couleurs vives varient selon l’endroit d’où l’observateur les perçoit. Ce n’est pas la version ronde, la plus répandue, mais l’illustre pièce en format carré que TASCHEN est fier de rééditer aujourd’hui. Conçue à l’origine en 1954 comme une pièce unique pour la Villa Planchart, elle a été baptisée la «Table basse Planchart».

Les quatre tirages reproduisent des dessins réalisés par Ponti en 1948-49 et conservées au CSAC, institution dépendant de l’Université de Parme à laquelle la famille Ponti a confié une quantité prodigieuse de dessins originaux du maître. Il s’agit de dessins fragiles et de valeur réalisés dans le cadre de concours pour la réalisation des décors intérieurs des paquebots de croisière Conte Grande et Conte Biancamano, tous deux inaugurés en 1949. Ils témoignent des efforts déployés par Ponti pour créer dans ces navires des espaces distincts au moyen de décors différents et très particuliers. Dans l’esprit de Ponti, ils étaient destinés à composer l’atmosphère élégante et contemplative inhérente aux croisières de luxe, avec ce que l’art et les artisans les plus accomplis d’Italie avaient de plus beau à offrir.
À propos des auteurs

Photographe, artiste et conservateur, Salvatore Licitra a créé les Archives Gio Ponti dans l’atelier de son grand-père Gio Ponti en 1996. Elle a donné lieu à des expositions majeures, notamment au Musée des Arts décoratifs de Paris en 2018 (Gio Ponti Archi-Designer) et au MAXXI de Rome en 2019 (Gio Ponti: Loving Architecture).

Stefano Casciani est un auteur et designer italien. Le souffle novateur de son travail personnel a été récompensé par plusieurs prix, dont le Compasso d’Oro 2001. Directeur de la rédaction de Domus de 2000 à 2011, il dirige le magazine disegno depuis 2012.

Poète et artiste reconnue, Lisa Licitra Ponti (1922–2019) était le bras droit de son père Gio Ponti chez Domus, dont elle fut directrice de rédaction jusqu’en 1979, tout en contribuant au magazine Stile. En 1990, elle édita une importante monographie: Gio Ponti. The Complete Work, 1923–1978.

Brian Kish est historien spécialiste de l’architecture et du design italien au 20e siècle, qui nourrit un intérêt particulier pour BBPR, Caccia, Dominioni, Gardella et Ponti. Il a été le commissaire de la première exposition consacrée à Gio Ponti aux États-Unis, en 2001, et a contribué aux textes de Entryways of Milan et de Gio Ponti Archi-Designer (M.A.D. Paris).

Fabio Marino est historien de l’architecture et chercheur à l’école polytechnique de Milan. Il s’intéresse à l’architecture contemporaine et à son lien avec le design italien des années 1950 et 1960. Il a co-signé plusieurs ouvrages sur le design italien.

À propos de l’éditeur

Basé à Berlin, l’éditeur indépendant et directeur artistique Karl Kolbitz a travaillé pendant des années avec Mario Testino et Wolfgang Tillmans avant de fonder son propre studio de création, centré sur la conception et la direction artistique de publications d’art et d’architecture, comme Entryways of Milan et Gio Ponti.

Gio Ponti. Art Edition
Édition de 1.000 exemplaires
Relié, 36 x 36 cm, 572 pages; avec une table exclusive créée par Gio Ponti, 56,5 x 56,5 x 38 cm, et quatre tirages d’art de 40 x 40 cm, imprimés sur papier Hahnemühle Photo Rag ultra-satin 305 g/m2
ISBN 978-3-8365-8365-7
Édition multilingue: Allemand, Anglais, Français, Italien

Téléchargez le certificat d'authenticité ici!

Gio Ponti. Art Edition (Limited Edition)
Gio Ponti.
Art Edition
Édition de 1.000 exemplaires
US$ 3500
Gio Ponti. Art Edition (Limited Edition)