Votre panier

Sous-total0 Articles0
Consulter son panier d’achat
NEW

Basilius Besler. The Garden at Eichstätt

200Edition: Multilingue (Allemand, Anglais, Français)Disponibilité: En stock
Les 367 magnifiques gravures colorées à la main de l’Hortus Eystettensis, publiées en 1613 avec des descriptions détaillées du jardin palatial bavarois d’Eichstätt, ont fait date dans l’histoire de l’illustration botanique. Ce fac-similé, enrichi de textes érudits et d’une classification moderne, préserve un précieux florilège pour la postérité.
Première Édition spéciale, limitée à 7.500 exemplaires numérotésRelié, 3 vol. sous coffret9.6 x 12.0 in.14.43 lb1096 pages

«Nul doute que ce livre trouvera sa place sur nombre d’étagères et de tables basses.»

Chicago Botanic Garden Book Review
NEW
Besler. The Garden at Eichstätt

Besler. The Garden at Eichstätt

200

Beauté botanique

Le fac-similé intégral des trois volumes de l’Hortus Eystettensis

Quand le prince-évêque Johann Konrad von Gemmingen (1593/95–1612) entreprend la rénovation radicale du château de Willibaldsburg, qui surplombe la rivière Altmühl à Eichstätt, en Bavière, il crée aussi son écrin : un formidable jardin palatial d’agrément, qu’il veut préserver pour les générations à venir. Désireux de leur léguer un registre « impérissable » de son contenu, qui compilerait les plantes des quatre saisons et les présenterait selon cet ordre, il demande au directeur du jardin, l’apothicaire de Nuremberg Basilius Besler (1561-1629), et à une équipe de graveurs d’immortaliser ses trésors sur le papier.

L’Hortus Eystettensis, publié à Nuremberg en 1613, réunit ainsi 367 planches colorées à la main accompagnées de descriptions détaillées, est une œuvre méticuleuse d’une diversité spectaculaire – qui coûta une fortune pour l’époque. Le jardin contient une variété de plantes importées de contrées exotiques, si bien que les trois tomes égrènent des spécimens de 90 familles et 340 genres. Parce que ses illustrations stylisées et décoratives inaugurent une perception plus esthétique que purement pratique ou médicinale des plantes, ce recueil a fait date dans l’histoire de l’art botanique. Bien qu’il ait été publié avant l’avènement des systèmes de classification normalisés, Carl von Linné l’a qualifié d’«œuvre incomparable». 

Le catalogue de Besler a survécu plusieurs siècles aux jardins, détruits par les troupes de l’envahisseur suédois en 1634, pendant la Guerre de trente ans. Un ambitieux programme de restauration de ce lieu historique a toutefois été mené sur de longues années, pour culminer, en 1998, avec l’inauguration du Jardin du Bastion, qui accueille une grande partie de plantes présentées dans l’Hortus Eystettensis.

Outre les reproductions de grande qualité des somptueuses illustrations puisées dans un exemplaire de l’Hortus Eystettensis conservé à la bibliothèque universitaire d’Eichstätt-Ingolstadt, ce fac-similé est enrichi, pour chaque planche, de descriptions détaillées des caractéristiques botaniques, pharmaceutiques et symboliques de chaque plante, ainsi qu’un ensemble de textes qui replacent le jardin et le livre dans son contexte historique et culturel.

Cette édition constitue une précieuse relique de la littérature botanique. Dans les rares occasions où un exemplaire de l’édition originale de l’Hortus Eystettensis apparaît à l’agenda d’une salle des ventes, il peut dépasser le million de dollars. Fidèle à l’intention originelle de Besler et de son commanditaire, TASCHEN ouvre grand les portes de ce jardin au public d’aujourd’hui et de demain. 
À propos des auteurs

Klaus Walter Littger a été directeur adjoint de la Bibliothèque de l’Université d’Eichstätt, dont il a dirigé le département des manuscrits. En plus de ses essais sur la langue et la littérature allemandes, il a écrit de nombreux articles sur l’histoire des bibliothèques, le diocèse et l’Université d’Eichstätt et l’histoire de la musique locale. Il coédite également un périodique et une série consacrés à l’histoire d’Eichstätt. 

Werner Dressendörfer est historien de la pharmacie et bibliothécaire académique. Il a enseigné à l’Université d’Erlangen-Nuremberg, où il a été professeur honoraire. Il s’intéresse tout particulièrement aux traités sur les plantes du début de l’époque moderne, à l’histoire culturelle des plantes utiles et médicinales, ainsi qu’au symbolisme des plantes dans l’art. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire pharmaceutique et botanique. Il a publié chez TASCHEN Le jardin d’Eichstätt,The Lilies, Leonhart Fuchs: Le Nouvel Herbier de 1543, Pomona Britannica, The Temple of Flora, et The Vegetable Garden

Basilius Besler. The Garden at Eichstätt
Relié, 3 vol. sous coffret24.3 x 30.4 cm6.54 kg1096 pages

ISBN 978-3-8365-9433-2

Edition: Multilingue (Allemand, Anglais, Français)
Télécharger les images des produits ici
0 Ratings

Il n'y a pas encore d'avis sur cet article. Soyez le/la premier(e) à noter ce produit