Facebook Pixel
Main SR only Anker

Neil Leifer. Boxing. 60 Years of Fights and Fighters

Édition de 1.000 exemplaires
Couverture en aluminium ChromaLuxe sous coffret, 14,2 x 15,2 in., 24,84 lb, 424 pages
US$ 1.000
Édition multilingue:
allemand, anglais, français
Disponibilité: En stock
Neil Leifer a photographié quasiment tous les matchs de boxe marquants de ces 60 dernières années, du premier combat entre Patterson et Johansson en 1959 à la revanche Wilder-Fury de 2020. Inauguré par un avant-propos du célèbre journaliste Gay Talese, ce recueil présente des centaines de ses meilleures photos, qui saisissent la brutalité et la grâce à l’œuvre sur le ring, ainsi que le barnum des combats pour les titres, les boxeurs, leurs divers publicistes et leur entourage drapé dans la bannière étoilée.

Édition Collector limitée à 1.000 exemplaires numérotés, tous signés par Neil Leifer

60 ans de combats et de combattants

La boxe par Neil Leifer
Neil Leifer a pris sa première vraie photo de boxe depuis un siège à cinq dollars du Yankee Stadium. Nous sommes en 1959 et Leifer, âgé de 16 ans, immortalise l’affrontement entre Floyd Patterson et Ingemar Johansson sur le ring, au centre du stade baigné de lumière, envahi par les spectateurs fascinés. Le cliché est granuleux, pris de loin avec «le Rolleiflex du pauvre», un Yashica-Mat à 75$, mais il porte déjà la marque si distinctive de Leifer: une puissance toute en nuances et cette capacité à trouver l’angle que les autres ne verront jamais.

Avec cette première photo, Leifer découvre combien il aime photographier la boxe. Un an plus tard, il couvre la revanche entre Patterson et Johansson, à l’issue de laquelle le premier reconquiert son titre. En 1961, photographe accrédité par Sports Illustrated, il travaille aux côtés de ses idoles, Hy Peskin et John Zimmerman, et couvre la belle entre les deux hommes, à Miami et une de ses photos atterrit en couverture du magazine. À 25 ans, il a déjà pris parmi les clichés les plus célèbres de Cassius Clay/Muhammad Ali, qui donnent le ton, spectaculaire, de sa carrière et de celle d’Ali. Ses photos de 1965 et 1966 montrant Ali, triomphant, qui toise Sonny Liston et la vue d’en haut de Cleveland Williams KO sont considérés comme deux des plus belles photos de sport de tous les temps.

Champion indiscutable du genre particulier qu’est la photo de boxe, Leifer a assisté à la quasi-totalité des combats les plus marquants de ces 60 dernières années.Il était juste derrière les cordes pour le «Rumble in the Jungle», le «Thriller de Manille» et le «Le Clash des Dunes». Il a vu le premier affrontement entre Joe Louis et Ali, deux champions poids lourd qui n’avaient alors jamais été battus, et Floyd Mayweather déverser une pluie de dollars sur Conor McGregor au cours de la campagne de presse pour leur combat de 2017. Personne n’a posé sur le sport et son spectacle un regard plus aigu, depuis les images en noir et blanc prises au Madison Square Garden d’antan jusqu’à la pyrotechnie des combats à la demande de Las Vegas. En 2014, Leifer est devenu le premier photographe à accéder au Hall of Fame de la boxe internationale.

Avec ses centaines de photos les plus remarquables, une introduction réunissant les meilleures chroniques de boxe publiées à l’époque par le célèbre journaliste sportif Gay Talese et des légendes précises détaillant le grand barnum, ses personnalités et l’action sur et autour du ring, Leifer Boxing. 60 Years of Fights and Fighters marque l’aboutissement des exploits inégalés de Leifer dans son domaine, et l’héritage durable qu’il a laissé au sport qu’il aime tant.

Cet hommage au noble art se referme sur une couverture en aluminium ChromaLuxe, dos en cuir synthétique rouge — ode au gant de boxe — et emballé dans un étui spécial recouvert de tissus.

Édition Collector limitée à 1 000 exemplaires numérotés, tous signés par Neil Leifer
À propos du photographe

Natif de New York, Neil Leifer a commencé à photographier les événements sportifs dès l’adolescence. Il réalise plus de 160 couvertures pour Sports Illustrated et plus de 40 pour Time. Il a publié 17 livres, et est l’un des deux principaux photographes du livre édité par TASCHEN en hommage à Muhammad Ali, GOAT—Greatest Of All Time et de l’édition illustrée de The Fight de Norman Mailer.

À propos des co-auteurs

Gay Talese a rejoint la rédaction du New York Times en 1955 et y est resté pendant dix ans. Durant les années 1960 et 1970, il a écrit de nombreux articles pour des magazines, principalement pour Esquire. Talese est l’auteur à succès de 11 livres dont La Femme du voisin (Thy Neighbor’s Wife), Ton père honoreras (Honor Thy Father) et A Writer’s Life. Il vit à New York.

Gabriel Schechter, fanatique de sport depuis sa plus tendre enfance, idolâtre Willie Mays, Johnny Unitas et Oscar Robertson. Il est associé aux recherches du National Baseball Hall of Fame (le Temple de la renommée du baseball). Il a écrit quatre livres dont This Bad Day in Yankees History.

Neil Leifer. Boxing. 60 Years of Fights and Fighters
Édition de 1.000 exemplaires
Couverture en aluminium ChromaLuxe sous coffret, 14,2 x 15,2 in., 24,84 lb, 424 pages
ISBN 978-3-8365-8495-1
Édition multilingue: allemand, anglais, français
Neil Leifer. Boxing. 60 Years of Fights and Fighters (Limited Edition)
Neil Leifer.
Boxing.
60 Years of Fights and Fighters
Édition de 1.000 exemplaires
US$ 1.000
Neil Leifer. Boxing. 60 Years of Fights and Fighters (Limited Edition)