Facebook Pixel
Main SR only Anker

London. Portrait of a City, Paul Smith Edition No. 501–1,000 ‘Traffic Policeman’

Édition de 500 exemplaires
Tirage pigmentaire sur papier archive, 68 x 52 cm, volume relié sous coffret de luxe, couverture et coffret conçus par Paul Smith, 25 x 34 cm, 552 pages
US$ 850
Édition multilingue:
allemand, anglais, français
Disponibilité: En stock
Londres a d’innombrables visages, qui ne cessent d’évoluer et de croître, oscillant entre un passé complexe et un présent changeant, tout en restant farouchement attachée à son sens de l’humour, à son caractère et à sa ténacité. Cette superbe Édition d’art rend hommage à la capitale britannique dans toute sa gloire, à travers des centaines de photos dont beaucoup sont inédites, des essais, des citations et des références puisées dans la culture pop.

Édition d’art limitée à 500 exemplaires, comprenant une couverture et un coffret de luxe créés par Paul Smith et accompagnée d’un tirage d’art signé de Traffic Policeman (1960s) d’Elmar Ludwig

London calling

Du sur-mesure signé Paul Smith pour TASCHEN
Pour les amoureux de Paris, Berlin, Londres, Los Angeles et New York, TASCHEN présente la série d’Éditions d’art «Portrait of a City». Dans chaque édition, limitée à 500 exemplaires seulement et comprenant un tirage grand format, numéroté et signé, de l’une des images du livre, un créateur de mode légendaire originaire de la ville est invité à imaginer un textile sur mesure qui revêtira la couverture.
 
  • Limitée à 500 exemplaires numérotés
  • Accompagnés d’un tirage d’art sur papier archive signé par Elmar Ludwig
  • Présentés dans une couverture et sous un coffret de luxe conçus par le légendaire créateur de mode Paul Smith

Samuel Johnson aurait eu cette phrase célèbre: «Quand un homme en a assez de Londres, il en a assez de la vie.» Remarquable par son histoire, son architecture, ses monuments, ses rues, le style, le flegme, l’arrogance et la loyauté de ses habitants, la capitale britannique se révèle à travers plusieurs centaines de photos, pour beaucoup inédites, provenant d’archives du monde entier. Londres est une métropole tentaculaire qui ne cesse de muter et de croître, pourtant le caractère unique, l’humour et l’opiniâtreté de ses habitants ont résisté aux évolutions complexes du passé et à la précarité de l’époque contemporaine. Ce livre est dédié à tous ces Londoniens, à leur ville et à son histoire, que l’ouvrage retrace aussi au moyen de centaines de citations, d’articles percutants et de références à des films, des livres et des disques majeurs.

Londres victorienne et folles années 1960, bataille d’Angleterre et punk, Festival of Britain et Jeux olympiques de 2012, ruelles aux pavés humides noyées dans le brouillard et chefs-d’œuvre architecturaux des siècles passés, pubs populeux et clubs privés pour oligarques, mariages princiers et rave parties, charme désuet de l’East End et merveilles de Westminster, filles de Chelsea et jeunesse branchée de Hoxton, puissance et gloire: page après page, photo après photo, ce livre, ample comme l’est la ville, apporte enfin à Londres l’hommage qu’elle mérite.

Photographies de: Slim Aarons, Eve Arnold, David Bailey, Cecil Beaton, Bill Brandt, Alvin Langdon Coburn, Anton Corbijn, Terence Donovan, Roger Fenton, Bert Hardy, Evelyn Hofer, Frank Horvat, Tony Ray-Jones, Nadav Kander, Roger Mayne, Linda McCartney, Don McCullin, Norman Parkinson, Martin Parr, Rankin, Lord Snowdon, William Henry Fox Talbot, Juergen Teller, Mario Testino, Wolfgang Tillmans et beaucoup, beaucoup d’autres.

Également disponible dans une seconde Édition d’art (no 1 à 500)
À propos de l’artiste

Aujourd’hui à la tête de la célèbre marque mondiale éponyme, Paul Smith est venu à la mode par des voies détournées. À 16 ans, il trouve par hasard un emploi dans un entrepôt de vêtements de son Nottingham natal. Après un accident qui met fin à ses rêves de carrière de coureur cycliste, il se rapproche d’étudiants des Beaux-Arts de la ville qui le poussent à se lancer dans le stylisme. Avec le soutien de sa future femme, Pauline Denyer (diplômée de mode du Royal College of Arts), et quelques économies, Smith ouvre sa propre boutique en 1970. En 1976, il montre sa première collection homme à Paris sous la griffe Paul Smith. Il s’impose au cours des années qui suivent comme styliste britannique prééminent. Il supervise aujourd’hui 14 collections différentes, dont les lignes pour hommes et femmes, les chaussures, lunettes et parfums.

À propos du photographe

Né en 1935 à Halle, en Allemagne, Elmar Ludwig commence son apprentissage comme photographe à 16 ans, en 1951 à Munich. Il décroche son premier emploi chez Foto Reger puis travaille deux ans à Cologne comme assistant de Karl Hugo Schmölz, photographe d’architecture et de publicité réputé. En 1962, Ludwig est engagé comme photographe de carte postale par l’éditeur irlandais John Hinde Ltd. Il passe ensuite plusieurs années à parcourir le monde, de la Grande-Bretagne à l’Australie et du Canada aux Bahamas. À la fin des années 1960, il fonde son propre studio à Munich, se spécialisant dans la photo d’architecture, de produit et de publicité.

London. Portrait of a City, Paul Smith Edition No. 501–1,000 ‘Traffic Policeman’
Édition de 500 exemplaires
Tirage pigmentaire sur papier archive, 68 x 52 cm, volume relié sous coffret de luxe, couverture et coffret conçus par Paul Smith, 25 x 34 cm, 552 pages
ISBN 978-3-8365-4306-4
Édition multilingue: allemand, anglais, français
London. Portrait of a City, Paul Smith Edition No. 501–1,000 ‘Traffic Policeman’ (Limited Edition)
London.
Portrait of a City, Paul Smith Edition No. 501–1,000 ‘Traffic Policeman’
Édition de 500 exemplaires
US$ 850
London. Portrait of a City, Paul Smith Edition No. 501–1,000 ‘Traffic Policeman’ (Limited Edition)