Facebook Pixel
Main SR only Anker

Bettina Rheims. The Book of Olga

Édition de 1.000 exemplaires
Relié sous coffret de luxe, 11.5 x 17.2 in., 12.25 lb, 154 pages
US$ 3,000
Cette édition est épuisée. Il arrive cependant que des exemplaires soient à nouveau disponibles. Merci de vous inscrire sur notre liste d’attente pour que nous puissions vous signaler s'il est possible d'acquérir cette édition ou un article similaire.
Les portraits osés d’une jeune beauté moscovite, Olga Rodionova, par la photographe française Bettina Rheims ont été commandées par son oligarque millionnaire de mari. Scènes d’un érotisme extravagant jouées dans la maison de campagne de Rheims ou mises en scènes sado-masochistes, Le Livre d’Olga rassemble plus de 100 clichés extraits de cette série de photos dans une fresque où se mêlent délicieusement pouvoir, sexe, fantasme et intrigue.

Édition collector limitée à 1.000 exemplaires signés par Bettina Rheims

Tout sur Olga

Bettina Rheims et la sublime épouse d’un oligarque russe
Femme fatale, Olga Rodionova est une beauté très en vue dans le monde de la mode et de la jet-set de Moscou. Lorsque son mari Sergey, un puissant millionnaire russe, souhaite faire réaliser son portrait, il choisit nulle autre que Bettina Rheims, une requête inhabituelle pour une photographe de sa notoriété. L’artiste française accepte, quoiqu’avec une certaine appréhension qui s’évanouit dès le premier jour: «Une immense limousine noire arriva, se souvient Bettina Rheims, et une incroyable paire de jambes immenses, interminables, en descendit. Elle était vraiment jolie et pas du tout vulgaire. Elle s’est même avérée très drôle et intelligente. Instantanément, cette obligation s’est transformée en quelque chose de bien plus intéressant.»

Bettina Rheims fut tout de suite captivée par l’aura magnétique d’Olga et prit le pari de trouver une composition esthétique pour ses portraits en évitant de tomber dans le cliché de la pornographie. Le premier shooting eut lieu dans la maison de campagne de la photographe. Enchanté du résultat, le mari d’Olga proposa alors à Bettina Rheims de produire un livre dont sa femme serait la star. S’ensuivirent deux autres séances de photos, une première à la composition sadomasochiste où des hommes et des femmes se livrent à des jeux sexuels avec Olga. La deuxième, entièrement réalisée en studio, fut inspirée de Marie-Antoinette. Le Livre d’Olga, qui présente plus de 100 photos issues de cette série sur Olga et est préfacé par Catherine Millet, auteur et critique d’art française, donne une image fascinant de la sexualité féminine, entre attirance, désir, intrigue et fantasme.

Édition collector limitée à 1.000 exemplaires signés par Bettina Rheims
À propos du photographe

La photographe Bettina Rheims a réalisé de nombreuses séries de photos de premier plan exposées sur tous les continents. Elle a également signé plusieurs ouvrages, dont Female Trouble (1989), Modern Lovers (1990), Chambre Close (1994), I.N.R.I. (1998), Shanghai (2003), More Trouble (2004), Héroïnes (2007), The Book of Olga (2008 for TASCHEN), Rose, c’est Paris (2010, pour TASCHEN) et Gender Studies (2014).

À propos de la co-autrice

Catherine Millet est rédactrice en chef et cofondatrice d’Art Press. Elle travaille aussi comme commissaire d’exposition et a écrit de nombreux livres, dont La vie sexuelle de Catherine M. (2001).

Bettina Rheims. The Book of Olga
Édition de 1.000 exemplaires
Relié sous coffret de luxe, 11.5 x 17.2 in., 12.25 lb, 154 pages