Facebook Pixel
Main SR only Anker

Paléoart. Visions des temps préhistoriques

Relié avec 4 pages dépliantes, 11 x 14,7 in., 6,92 lb, 292 pages
US$ 100
Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous pour être informé de la disponibilité de ce titre:
Malgré leur disparition de la Terre il y a plus de 66 millions d’années, les dinosaures continuent de nous fasciner. L’auteur Zoë Lescaze et l’artiste Walton Ford ont sillonné le monde à la recherche de peintures, dessins, gravures et fresques de dinosaures. Parcourant le début du XIXe siècle jusqu’à l’ère numérique, ce recueil célèbre l’une des traditions picturales les plus inventives de l’homme.

Les dinosaures sont éternels

Une histoire picturale du paléoart

C’est en 1830 que le scientifique anglais Henry De la Beche peint la première œuvre de paléoart: une vision éblouissante et délicieusement macabre de reptiles préhistoriques qui se battent sous l’eau. Depuis, dans le monde entier, des artistes ont donné corps aux dinosaures, aux mammouths laineux, aux hommes des cavernes et à d’autres créatures, et ont ainsi participé à façonner notre compréhension de ce passé antédiluvien.

Dans cet ouvrage inédit, l’auteur Zoë Lescaze et l’artiste Walton Ford proposent une histoire étonnante du paléoart de 1830 à 1990. Non pas celle des œuvres pariétales réalisées il y a plusieurs milliers d’années, mais l’histoire des représentations modernes de la préhistoire: des peintures, des gravures, des dessins, des sculptures, des mosaïques et des fresques stupéfiantes qui mêlent données scientifiques et imagination débridée. La collection explore en profondeur ce domaine négligé de l’histoire de l’art et montre comment les artistes désireux de représenter ces créatures disparues ont projeté leurs propres lubies esthétiques sur la préhistoire, teintant ce passé primitif de romantisme, d’impressionnisme, de japonisme, de fauvisme ou d’Art nouveau.

Accompagnée des textes rigoureux de Lescaze et d’une préface de Ford, avec ses quatre pages dépliantes et ses détails par dizaines, le livre expose une sélection étourdissante d’œuvres puisées dans d’importants musées d’histoire naturelle, d’obscures archives et des collections privées, avec de nouvelles reproductions d’œuvres clés du genre, comme les représentations de dinosaures du précurseur Charles R. Knight, conservées à Chicago, ainsi que de petits chefs-d’œuvres peu connus comme la mosaïque monumentale d’A.M. Belashov à Moscou. Du plus menaçant au plus fantasmagorique, Paléoart. Visions des temps préhistoriques est un hommage aux animaux préhistoriques dans l’art, et une belle occasion de comprendre ces bêtes sauvages disparues tant aimées à travers un nouveau prisme, celui de l’histoire de l’art.
À propos de l’éditrice et l’auteure

Zoë Lescaze, auteur indépendant, vit à New York, où elle est née et a grandi. Elle a étudié l’histoire de l’art, les arts plastiques et l’anthropologie au Bowdoin College et a travaillé comme illustratrice en archéologie au Cameroun. Actuellement critique d’art et journaliste, elle collabore avec différentes publications parmi lesquelles ARTnews, Artforum et Even.

À propos du co-auteur

Walton Ford, né en 1960, a d’abord étudié le cinéma à la Rhode Island School of Design, avant de comprendre qu’il était fait pour la peinture. Depuis 20 ans, il réalise en grand format des aquarelles imaginées comme des narrations. Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions, dont plusieurs en solo, comme à la Hamburger Bahnhof de Berlin ou au Brooklyn Museum de New York.

Paléoart.
Visions des temps préhistoriques
Relié avec 4 pages dépliantes, 11 x 14,7 in., 6,92 lb, 292 pages
Paléoart.
Visions des temps préhistoriques
US$ 100
Registre pour les informations de disponibilité