Facebook Pixel
Main SR only Anker

Adolf Loos

Relié, 8,3 x 10,2 in., 1,22 lb, 96 pages
US$ 16
Avec son amour des surfaces lisses, des lignes nettes et des plans représentant l’espace, Adolf Loos fut l’un des prophètes de l’architecture du XXe siècle. Cette introduction de référence analyse son rejet des ornements et sa quête radicale vers des constructions sobres, audacieuses et classiques.

Surfaces lisses

Adolf Loos, prophète du modernisme en architecture au XXe siècle

Adolf Loos (1870–1933) fut un personnage haut en couleurs dont la présence dans le foyer culturel qu’était la Vienne du début des années 1900 a galvanisé les constructions du pays. Défenseur précoce et passionné du modernisme, il rejeta avec force toute la démesure de l’esthétique sécessionniste qui prévalait à l’époque, tout comme l’ensemble des marqueurs du style «style fin» européen.

Au lieu de cela, dans ses discours et ses écrits tels que son essai majeur Ornement et crime (1908), Loos exprime sa «passion pour les surfaces lisses et précieuses». Il défend l’idée selon laquelle l’ornementation en architecture est, par nature, éphémère, prisonnière des modes et des styles du moment, et ainsi rapidement démodée. Loos, profondément classique, argumenta plutôt pour des constructions simples, intemporelles, à l’esthétique traditionnelle et aux qualités issues de sa structure.

Cette introduction de référence explore les écrits de Loos, ses réalisations et son héritage, de son concept d’architecture de «plan en trois dimensions» à son rejet de toute frivolité en décoration au profit de matériaux somptueux, de haute qualité, offrant des lignes nettes. Parmi les projets présentés figurent le Café Museum à Vienne (1899) et la boutique de vêtements Knize (1913), et la controversée Maison de Loos (1912) devant laquelle le roi François-Joseph Ier refusa de passer, furieux de cette esthétique effrontément minimaliste.
À propos de l’auteur

August Sarnitz exerce comme architecte et professeur d’histoire et de théorie de l’architecture à l’Akademie der bildenden Künste de Vienne. Parmi ses nombreuses publications, on compte notamment des livres sur R. M. Schindler, Lois Welzenbacher, Ernst Lichtblau, E. A. Plischke et Adolf Loos.

À propos de l’éditeur

Peter Gössel dirige une agence de design pour les musées et les expositions. Il a publié pour TASCHEN des monographies consacrées à Julius Shulman, R.M. Schindler, John Lautner et Richard Neutra, ainsi que plusieurs titres de la Petite Collection architecture.

Adolf Loos
Relié, 8,3 x 10,2 in., 1,22 lb, 96 pages
Chaque volume de la Petite Collection de l’Architecture de TASCHEN contient:
  • en introduction, des textes qui explorent l’origine, la vie et l’œuvre de l’architecte
  • ses réalisations majeures, présentées dans l’ordre chronologique
  • des informations sur les commanditaires, les conditions architectoniques préalables ainsi que les problèmes de construction rencontrés et les solutions qui leur ont été apportées
  • une liste de toutes les réalisations sélectionnées et une carte sur laquelle sont indiquées les constructions les plus célèbres de l’architecte
  • environ 120 illustrations (photographies, esquisses, dessins et plans)
Aalto (Petite Collection Art)

Aalto

US$ 16
Ando (Petite Collection Art)

Ando

US$ 16
Bauhaus (Petite Collection Art)

Bauhaus

US$ 16
Breuer (Petite Collection Art)

Breuer

US$ 16
Calatrava (Petite Collection Art)

Calatrava

US$ 16
Gropius (Petite Collection Art)

Gropius

US$ 16
Zaha Hadid (Petite Collection Art)

Zaha Hadid

US$ 16
Hoffmann (Petite Collection Art)

Hoffmann

US$ 16
Louis I. Kahn (Petite Collection Art)

Louis I. Kahn

US$ 16
Lautner (Petite Collection Art)

Lautner

US$ 16
Le Corbusier (Petite Collection Art)

Le Corbusier

US$ 16
Mackintosh (Petite Collection Art)

Mackintosh

US$ 16
Adolf Loos - Indisponible (Petite Collection Art)
Adolf Loos
US$ 16
Adolf Loos - Indisponible (Petite Collection Art)