Facebook Pixel
Main SR only Anker

The Office of Good Intentions. Human(s) Work

Softcover with trimmed pages and ring binder hole punches, 6,7 x 8,7 in., 2,41 lb, 592 pages
US$ 60
Édition: anglais
Édition: anglais
Disponibilité: octobre 2022
Parcourez les bureaux aménagés par les plus grands designers américains, du campus IBM de Marcel Breuer au compte Instagram de Lil Miquela. Ce livre dresse un panorama rafraichissant de l’aspect formel du lieu de travail, depuis les années 1970 et dans l’avenir, grâce à une série de 12 essais accompagnés de photos d’Iwan Baan.

L’architecture et le bureau américain

Histoires et supputations sur l’espace de travail
Plongez en compagnie des architectes Florian Idenburg et LeeAnn Suen à la découverte d’une vaste et diverse collection d’objets, de systèmes et de bâtiments emblématiques de la vie de bureau à l’Américaine depuis les premières heures de l’Internet. S’appuyant sur l’histoire et l’anticipation, Idenburg et Suen exposent les liens entre l’espace, le travail et les gens, et explorent les intentions qui ont présidé à l’évolution de l’aménagement des bureaux pour les humains qui les peuplent.

Au fil des douze essais, cet ouvrage revient sur les typologies spatiales et les phénomènes mondiaux qui ont défini le bureau ces cinquante dernières années. Il s’intéresse notamment au retour en vogue du club d’entreprise, à l’engouement pour les fêtes de bureau, à la méthode du gourou charismatique, à l’éradication de la pointeuse et à la conception de zones de jeu destinées aux bureaux. Avec eux, nous explorons les espaces radicaux et ludiques conçus par Frank O. Gehry pour les nomades numériques du monde de la publicité, nous ployons sous le poids de cartes perforées par milliers, nous sentons nos corps s’ajuster aux courbes de la chaise Aeron, nous répondons au téléphone dans le lit de Hugh Hefner et nous faisons défiler les publications de Lil Miquela. Les essais photographiques d’Iwan Baan montrent comment les employés occupent un large éventail de bureaux élaborés par les plus grands, parmi lesquels le campus IBM de Marcel Breuer en Floride ou le jardin urbain de la Fondation Ford à Manhattan. Quatre catalogues présentent des collections de produits expérimentaux liés à la vie de bureau, de publicités pour des éléments devenus constitutifs des espaces de travail tertiaires, d’objets numériques et enfin de représentations de bureaux futuristes. Chaque catalogue part de la réalité matérielle du bureau pour extrapoler sur les alternatives que nous lui imaginons.

Ce livre est une toile de fond théorique pour les architectes comme pour les entrepreneurs et leurs employés. Oscillant entre curiosité et scepticisme, il considère les espaces et les solutions élaborés pour servir la productivité du travail humain et relate la transition du travail à la profession, du pointage au “playbor” (hybride anglo-saxon entre jeu et labeur), du présent empirique à d’imprévisibles lendemains.
À propos des auteurs

Florian Idenburg is an architect in New York and founder of SO – IL (together with Jing Liu). Over the years, SO – IL has been thinking about the future of work, collaborating with Knoll on a series of workspace pieces that contemplate an office without desks. Idenburg further led a series of research and design studios at Harvard’s Graduate School of Design that explored the architecture of work through the lenses of tech, corporate research and development, and government work.

LeeAnn Suen is an architect based in Boston. She holds an MArch from the Harvard University Graduate School of Design, where she contributed to the inaugural volume of Oblique, the Journal of Critical Conservation, and served for three years as an editor of Open Letters, a bi-weekly publication addressing topics in architecture and design through letter writing. She contributed writing to Portman’s America and Other Speculations (2017) and research to the Oxford Bibliography of Postmodern Architecture. Her writing and research explore issues of property, colonization, and occupation in human society.

À propos du photographe

After studying photography at the Royal Academy of Arts in The Hague, Iwan Baan followed his interest in documentary photography, before narrowing his focus to record how humans interact within their built environment, like in his work on informal communities, such as his images of the Torre David in Caracas – a series that won Baan the Golden Lion for Best Installation at the 2012 Venice Architecture Biennale. His work has been exhibited in the Museum of Modern art, the Architectural Association in London, the AIA New York Chapter, and appears frequently on the pages of architecture, design and lifestyle publications all over the world.

The Office of Good Intentions. Human(s) Work
Softcover with trimmed pages and ring binder hole punches, 6,7 x 8,7 in., 2,41 lb, 592 pages
ISBN 978-3-8365-7436-5
Édition: anglais
The Office of Good Intentions. Human(s) Work
The Office of Good Intentions.
Human(s) Work
US$ 60
The Office of Good Intentions. Human(s) Work