Votre panier

Sous-total0 Article0
Consulter son panier d’achat
Sold Out
Veuillez vérifier auprès de votre magasin TASCHEN le plus proche au cas où.
XXL
Les livres XXL se déploient tout de même sur au moins 39 cm.

Georg Baselitz. Art Edition No. 1–25 ‘Overpainted cover’

Édition limitée à 25 exemplairesRelié sous étui de luxe, 33 x 44 cm, 8,3 kg, 604 pages, numéroté et signé par Georg Baselitz; chaque couverture a été peinte en surimpression par l’artiste.40000Edition: Allemand, Anglais, Français Disponibilité: Vendu

Cette édition est épuisée. Il arrive cependant que des exemplaires soient à nouveau disponibles. Merci de vous inscrire sur notre liste d’attente pour que nous puissions vous signaler s'il est possible d'acquérir cette édition ou un article similaire.

Register

Cette édition d’art de la monographie XXL de Georg Baselitz par TASCHEN présente toute l’ampleur de son travail depuis 1960 grâce à plus de 400 reproductions et illustrations. Sa couverture, peinte et sérigraphiée par l’artiste, montre un aigle en vol précaire sur le dos, emblématique de son œuvre.

Édition d’Art limitée numérotée de 1 à 25, signée par Georg Baselitz. Chaque couverture a été peinte en surimpression par l’artiste.
Sold Out
Veuillez vérifier auprès de votre magasin TASCHEN le plus proche au cas où.
XXL
Les livres XXL se déploient tout de même sur au moins 39 cm.
Georg Baselitz. Art Edition No. 1–25 ‘Overpainted cover’

Georg Baselitz. Art Edition No. 1–25 ‘Overpainted cover’

40000

Le monde vu la tête en bas

Les toiles et sculptures de Georg Baselitz

Réputé pour sa stratégie picturale à la simplicité aussi audacieuse que proverbiale, qui consiste à représenter ses sujets la tête en bas, Georg Baselitz est depuis le début des années 1960 un artiste féru de défis. Son travail est toujours chargé mais étonnamment divers, à commencer par ses compositions existentielles comme The Big Night Down the Drain, célèbre pour avoir été retirée de sa première exposition en solo pour indécence, et “Heroes”, série de portraits de personnages handicapés ou vulnérables dans un environnement chaotique et ravagé. Au fil du temps, l’espace pictural lui-même se fracture, et à la fin des années 1960 l’artiste met le monde cul par-dessus tête: arbres, usines, aigles et autoportraits nus sont peints à l’envers. Cette bascule permet à Baselitz de libérer son geste et d’expérimenter des combinaisons de couleurs conceptuelles ou des thèmes décalés, comme ces hommes qui mangent des oranges, ses souvenirs de la propagande russe en peinture ou, plus récemment, ses reinterpretations investies d’œuvres antérieures, qui établissent un dialogue par-delà le temps. Déjà maître du dessin, de la gravure sur bois et de la xylographie, Baselitz crée à partir de 1980 des sculptures taillées dans le bois à la hache et à la tronçonneuse, auxquelles il ajoute du bronze à la fin des années 2000.

Cette monographie approfondie et volumineuse, rassemble des reproductions en grand format de plus de 400 œuvres, des photos d’installations et des portraits, accompagnésde textes qui abordent l’artiste sous divers angles. Le portrait rédigé par l’expert Richard Shiff insiste sur son goût pour l’humour noir; le peintre et critique d’art Jonathan Jones évoque la formation et l’évolution de Baselitz, l’historienne et conservatrice Eva Mongi-Vollmer le scandale et la liesse créés par ses sculptures à la Biennale de Venise en 1980, et l’historienne et curatrice Carla Schulz-Hoffmann ses stratégies artistiques; l’auteur et réalisateur Alexander Kluge a rédigé de petits textes littéraires sur l’emploi par l’artiste de la mythologie et de l’histoire. Un entretien réalisé dans l’atelier de Baselitz par le chroniqueur artistique Cornelius Tittel, des citations de l’artiste et une biographie illustrée viennent compléter l’ensemble, pour composer le panorama le plus exhaustif et fouillé de l’œuvre de Georg Baselitz.

La couverture de cette édition d’art limitée à seulement 25 exemplaires a été peinte à la main et sérigraphiée par Georg Baselitz. Plusieurs sérigraphies de dessins représentant un aigle sur le dos se superposent en palimpseste sur une composition de champs colorés arrondis aux teintes lumineuses. Il s’agit d’un motif récurrent dans l’œuvre de l’artiste, depuis la première aquarelle représentant le combat de deux aigles qu’il peignit à 15 ans. En 1972, alors qu’il commence à jouer avec l’idée de renversement, il peint au doigt plusieurs aigles en vol précaire dans un ciel intense. Bazelitz ne cesse de revenir à l’aigle au gré de l’évolution de sa pratique. Dans sa variation la plus récente, le rapace se dissout en lignes grêles qui soulignent la dynamique de ce motif déséquilibré, mais aussi de l’encre s’écoulant librement. Le dos du livre, également peint de la pain de l’artiste, porte ses initiales, G. B.

Édition d'art limitée numérotée de 1 à 25, signée par Georg Baselitz; chaque couverture a été peinte en surimpression par l'artiste.
À propos de l’éditeur

Hans Werner Holzwarth est le concepteur et l’éditeur de nombreux livres principalement consacrés à l’art contemporain et à la photographie. Pour TASCHEN, il a notamment dirigé une série d’Éditions collector monographiques dont Jeff Koons, Christopher Wool, Albert Oehlen et Ai Weiwei, mais aussi l’ouvrage SUMO de David Hockney, A Bigger Book, et celui au format XXL sur Jean-Michel Basquiat.

Georg Baselitz. Art Edition No. 1–25 ‘Overpainted cover’
Édition limitée à 25 exemplairesRelié sous étui de luxe, 33 x 44 cm, 8,3 kg, 604 pages, numéroté et signé par Georg Baselitz; chaque couverture a été peinte en surimpression par l’artiste.

ISBN 978-3-8365-7755-7

Edition: Allemand, Anglais, Français