Votre panier

Sous-total0 Article0
Consulter son panier d’achat

Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 5: 1970s At the Newsstand

Relié8.4 x 10.9 in.4.63 lb460 pages70Edition: Allemand, Anglais, Français Disponibilité: En stock
Les kiosques surchauffent dans les années 1970 post-révolution sexuelle: En Amérique le pionnier du "real sex” Peter Wolff rivalise avec Larry Flynt, l’Angleterre ose le nu, l’Allemagne devient classe, l’Italie, débridée. La France écluse les titres danois et le Japon tient la corde. Ces 1000 unes et pages intérieures en témoignent.
Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 5: 1970s At the Newsstand

Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 5: 1970s At the Newsstand

70

Une décennie au poil

Les kiosques acceptent le nu intégral

La toison pubienne fait son apparition chez les marchands de journaux américains en 1970, grâce au magazine Penthouse. En l’espace d’un an elle est partout et, en 1975, le péquenaud du Midwest Larry Flynt dévoile en page centrale de Hustler la chair rose qu’elle dissimulait encore.

Dans le Nord de l’Europe, les lois régulant la censure tombent comme des dominos depuis que Berth Milton s’est présenté au parlement suédois avec des photos hardcore en 1967 et a demandé aux députés ce qu’ils feraient s’il les publiait dans le magazine Private. Leur réponse fut: rien. Le Danemark suit et produit aussi des magazines pour la France. L’Angleterre, toujours à la traîne, finit par enlever le culotte, mais conserve ses lois de censure. Le Japon, longtemps réprimé, trouve une échappatoire dans les magazines de bondage comme New Roman Porno et SM Select, mais le poil pubien y reste proscrit. En 1975, l’Italie adopte une loi par laquelle les kiosquiers ne peuvent plus être tenus pour responsables du contenu des magazines qu’ils vendent. Un peu comme en Suède, soudain les contenus hardcore sont partout, alors que cinq and plus tôt le divorce était illégal dans le pays.

La pilule met fin à la peur d’une grossesse non désirée et les couples découvrent l’échangisme, la révolution sexuelle des banlieues chic, avec des magazines spécialisés qui, aux États-Unis comme en Europe, aident les futurs amants à se rencontrer. Ce sont en général des idéalistes aux visées politiques ou des farfelus qui tirent les ficelles. Avec sa «Love Family», Peter Wolff publie des magazines écrits par leurs lecteurs, afin de rendre le pouvoir éditorial au peuple. Al Goldstein défie la censure américaine avec Screw, tandis qu’un publicitaire du Texas se bat pour la survie de l’humour de bouseux salace avec Sex to Sexty.

History of Men’s Magazines Volume 5 contient plus de 600 photos de une et de pages intérieures à vous faire dresser les poils parues notamment au Danemark, en Angleterre, en France, en Allemagne, au Japon et aux États-Unis, accompagnées des textes érudits et distrayants qui font notre marque.
À propos de l’éditrice

Dian Hanson a dirigé différents magazines masculins entre 1976 et 2001, dont Juggs, Outlaw Biker et Leg Show, avant de prendre la tête de la collection sexy de TASCHEN. Parmi ses ouvrages, citons la série consacrée aux «parties du corps», mais aussi The Art of Pin-up, Masterpieces of Fantasy Art et Ren Hang.

Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 5: 1970s At the Newsstand
Relié21.3 x 27.7 cm2.10 kg460 pages

ISBN 978-3-8365-9238-3

Edition: Allemand, Anglais, Français

«Magazine masculin» est un évident euphémisme pour «magazine de sexe» et cette collection raconte son histoire, de ses origines en 1900 à 1979, des premières illustrations gauloises aux grands magasins pour adultes d’Amsterdam, au fil de six volumes, 2760 pages et près de 4000 couvertures et images intérieures en couleur. Dian Hanson a édité des magazines masculins de 1976 à 2001, notamment Puritan, JUGGS et Leg Show, avant de devenir l’éditrice des collections sexy chez TASCHEN.