Votre panier

Sous-total0 Article0
Consulter son panier d’achat

Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 2: From Post-War to 1959

Relié8.4 x 10.9 in.4.63 lb460 pages70Edition: Allemand, Anglais, Français Disponibilité: En stock
Après-guerre, les États-Unis dominent le marché du magazine masculin. Ce tome raconte leur montée en puissance de 1946 à 1959, avec plus de 1000 unes et pages intérieures, parfois burlesques, un titre dédié aux lecteurs noirs, les premiers titres fétichistes, la création de Playboy, et de timides tentatives anglaises et latino-américaines.
Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 2: From Post-War to 1959

Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 2: From Post-War to 1959

70

Né de la Guerre

La Seconde Guerre mondiale a éradiqué l’édition européenne: Playboy mène l’Amérique au sommet

La Seconde Guerre mondiale a ravagé l’Europe, mais les États-Unis sortent du conflit avec une économie robuste. La population qui avait été encouragée à garder le moindre cent pour l’effort de guerre dépense allègrement son argent, notamment en magazines, et le pays ne tarde pas à dominer le marché du magazine masculin.

Le lancement de Playboy, en décembre 1953, a un impact énorme sur le monde de la presse, mais les lecteurs américains des années 1950 jouissent d’un large choix: les titres burlesques ou décalés comme Beauty Parade, Wink, Titter et Eyeful, qui publient les photos de Bettie Page et les illustrations de couverture de Peter Driben, inspirent foison de titres concurrents. Les starlettes adoptent les codes des pin-ups emblématiques des années de guerre, puis viennent les news and nudes, titres qui mêlent actualité et nudité et mettent à la une les cover-girls Marilyn Monroe et Jayne Mansfield, et des publications plus osées comme Shock, qui marie burlesque et ragots sur les célébrités. À New York, c’est une industrie du magazine fétichiste clandestin qui émerge, financée par la pègre, d’abord avec le titre Bizarre de John Willie, puis avec le très féminin Exotique de Lenny Burtman.

L’Argentine, très influencée par l’Europe, produit le sophistiqué Vea (Regarde), tandis que l’Angleterre, en proie à une pénurie de papier, publie des magazines minces qui se rattrapent avec les mensurations de leurs modèles, inaugurant une tendance qui se maintient jusqu’aux années 1970.

Et puis il y a Playboy. En dénudant «la fille d’à côté», Hugh Hefner prend le contrepied des strip-teaseuses: Il érotise l’innocence et fait du consumérisme la voie royale vers le succès sexuel. Grâce à cette recette, Playboy devient le magazine masculin le plus populaire de l’histoire; il façonnera l’édition magazine internationale pendant des décennies.

Le tome 2 de cette série présente plus de 650 photos de une et de pages intérieures parues aux États-Unis, au Mexique, en Argentine et en Angleterre, accompagnées de textes informatifs.
À propos de l’éditrice

Dian Hanson a dirigé différents magazines masculins entre 1976 et 2001, dont Juggs, Outlaw Biker et Leg Show, avant de prendre la tête de la collection sexy de TASCHEN. Parmi ses ouvrages, citons la série consacrée aux «parties du corps», mais aussi The Art of Pin-up, Masterpieces of Fantasy Art et Ren Hang.

Dian Hanson’s: The History of Men’s Magazines. Vol. 2: From Post-War to 1959
Relié21.3 x 27.7 cm2.10 kg460 pages

ISBN 978-3-8365-9235-2

Edition: Allemand, Anglais, Français

«Magazine masculin» est un évident euphémisme pour «magazine de sexe» et cette collection raconte son histoire, de ses origines en 1900 à 1979, des premières illustrations gauloises aux grands magasins pour adultes d’Amsterdam, au fil de six volumes, 2760 pages et près de 4000 couvertures et images intérieures en couleur. Dian Hanson a édité des magazines masculins de 1976 à 2001, notamment Puritan, JUGGS et Leg Show, avant de devenir l’éditrice des collections sexy chez TASCHEN.