Votre panier

Sous-total0 Articles0
Consulter son panier d’achat

Robert Crumb. Sketchbook Vol. 5. 1989–1998

50

Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous et nous vous informerons lorsque le titre sera disponible:

Edition: AnglaisDisponibilité: Coming soon
Le cinquième volume des carnets de croquis de Robert Crumb couvre deux des événements les plus marquants dans la vie de l’artiste: son déménagement en famille dans le sud de la France en 1991 et la sortie du documentaire de Terry Zwigoff, CRUMB, en 1994. Victime d’une crise de la quarantaine carabinée, notre vieux ronchon semble finir par accepter les caprices d’u destin cruel... jusqu’aux ultimes pages où il proclame soudain qu’il n’est qu’«un putain de TORDU».
Relié8.1 x 10.6 in.3.67 lb444 pages
Robert Crumb. Sketchbook Vol. 5. 1989–1998

Robert Crumb. Sketchbook Vol. 5. 1989–1998

50

Un percutant paquet de Crumb

Le cinquième volume noir et profond des carnets de croquis de Robert Crumb

Au début de ce tome, nous retrouvons notre héros ronchon à 46 ans, en pleine crise de la quarantaine. La vie de Crumb n’étant qu’une succession de moments d’angoisse introspective et d’autoflagellation, ces années charnières n’apportent qu’un raffinement complémentaire à ses tourments quotidiens, qui affûte encore davantage son talent d’artiste. Les textes qui accompagnent les dessins se font plus longs et démontrent les merveilleuses capacités d’observation de Crumb, comme ce paragraphe nourri qui relate sa rencontre avec les crottes vegan de son frère Maxon ou son hymne poétique au déchirement que lui infligent la vie et le vieillissement. Quand la famille emménage à Sauve, en France, en 1991, les portraits de filles américaines aux joues rebondies croqués dans les dîners de Californie laissent la place à des portraits de filles dans les cafés français, à de vastes paysages bucoliques et à un sinistre tableau de SDF mendiant dans le métro.

Le nouveau personnage le plus notable de ce cahier est un saint homme enturbanné baptisé (par la petite Sophie Crumb) Roman Dodo, qui semble vaguement s’inspirer du frère de Robert, Maxon. Patricia Pig, joviale hybride entre femme et truie, y fait également son apparition, aux côtés de portraits de petites amies du présent ou du passé.

Alors que l’artiste franchit le cap de la cinquantaine et à mesure que le tome avance, ses fantasmes régressifs d’une enfance dépendante de personnages féminins forts et même d’une mort douce, emporté sur le dos d’un jeune ange robuste, évoquent moins l’angoisse que l’acceptation de cette vieillesse qui s’annonce. Notre grincheux trouve une certaine paix, un certain fatalisme à la française qui sait, face aux cruels caprices du destin. Jusqu’aux dernières pages, où il proclame soudain qu’il n’est qu’«un putain de TORDU».

Encore un tome qui tue, donc.
À propos de l’artiste

Robert Crumb a débuté sa carrière à la fin des années 1960 avec Snatch, Zap et d’autres bandes dessinées underground. Si ses personnages de Fritz the Cat, Mr. Natural et The Snoid sont aussitôt devenus des icônes, c’est surtout l’exploration compulsive qu’il fait dans son œuvre de ses fantasmes érotiques avec des femmes fortes au derrière imposant qui l’a rendu célèbre. Sujet du film Crumb qui a remporté de nombreux prix, il vit aujourd’hui dans le sud de la France avec sa femme Aline Kominsky-Crumb qui est aussi artiste.

À propos de l’éditrice

Dian Hanson a dirigé différents magazines masculins entre 1976 et 2001, dont Juggs, Outlaw Biker et Leg Show, avant de prendre la tête de la collection sexy de TASCHEN. Parmi ses ouvrages, citons la série consacrée aux «parties du corps», mais aussi The Art of Pin-up, Masterpieces of Fantasy Art et Ren Hang.

Robert Crumb. Sketchbook Vol. 5. 1989–1998
Relié20.5 x 27 cm1.67 kg444 pages

ISBN 978-3-8365-6697-1

Edition: Anglais
Télécharger les images des produits ici

5

/5

3 Ratings

Robert at his best!

Stefan,3 novembre 2021
Auch dieser Band ist wieder ein Knüller. Warte auf Band 6!

Keep these sketchbooks coming!

Richard,27 octobre 2021
Keep these sketchbooks coming!

Hilarious

Dave,27 octobre 2021
Nicely produced, excellent value series that does justice to R Crumb's draughtsmanship and doesn't sugarcoat his sometimes dubious imagination.