Facebook Pixel
Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Close
Vous ne possédez pas de compte ?
Main SR only Anker
Peter Lindbergh

Peter Lindbergh

La beauté au-delà des âges

Livres & Éditions Limitées

4 results | Top

T-Time

6 results | Top

Événements

1 result | Top

Exposition
février 05 - juin 01, 2020

Peter Lindbergh: Untold Stories aus 40 Jahren Modefotografie

Kunstpalast, Düsseldorf
Peter Lindbergh: Untold Stories

Peter Lindbergh

Top

Le regretté photographe Peter Lindbergh fut le premier à pointer son objectif sur les super-modèles, le premier à œuvrer par trois fois pour le calendrier Pirelli et le premier à pointer son appareil photo pour la couverture du Vogue américain d’Anna Wintour. Tous ces exploits l’auront mené, durant sa carrière internationale, au firmament de la mode et au cœur du monde des célébrités. Mais au-delà de cette éblouissante liste de premières fois, Lindbergh est aussi reconnu pour avoir tenu un discours convaincant sur la beauté éternelle. Ses portraits sans filtre, à la monochromie caractéristique, célèbrent la beauté sous toutes ses formes, et particulièrement celle qui se moque du temps et de l’âge.

Lindbergh commence sa carrière comme étalagiste pour les vitrines des grands magasins Karstadt et Horten de Duisbourg. Il voyage et étudie à l’Académie des beaux-arts de Berlin, puis rejoint la grande famille des photographes du magazine Stern, qui compte déjà Helmut Newton, Guy Bourdin et Hans Feurer. Le travail de Lindbergh se caractérise par son aspect cinématographique, sa dominante sombre et un réalisme brut, et s’inspire des photographes de rue et des photojournalistes comme Dorothea Lange, Henri Cartier-Bresson et Garry Winogrand. Son refus catégorique de se plier aux canons standardisés de la beauté, aux retouches excessives et à l’obsession de la perfection qui sont la norme de l’industrie de la mode le distingue de ses pairs.

Les livres TASCHEN consacrés à Peter Lindbergh balaient le large spectre de son travail et éclaire de façon inédite sa biographie. Ils rassemblent ses éditoriaux, ses couvertures et ses portraits réalisés pour des magazines comme The New Yorker, Rolling Stone, Vanity Fair, Harper’s Bazaar US, Wall Street Journal Magazine, The Face, Visionaire, Interview et W. Bien sûr, un ouvrage sur Lindbergh ne serait pas complet sans ses clichés de Linda Evangelista, Naomi Campbell, Tatjana Patitz, Cindy Crawford et Christy Turlington, incarnations d’un nouvel âge de la beauté, de la mode et de la féminité.