Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


Tom of Finland

Tom of Finland

Des mecs, des vrais

Livres

5 results | Top

T-Time

5 results | Top

Tom of Finland

Top

Deux agents de police, uniforme tendu sur leurs biceps saillants, viennent d’arrêter un jeune et joli motard moulé dans un ensemble en cuir. Personne ne semble dans l’embarras, bien au contraire, tout le monde a l’air de passer un bon moment. Touko Laaksonen, le garçon qui deviendrait Tom of Finland (1920-1991), commença très jeune à dessiner des bandes dessinées mettant en scène les mâles sculpturaux et rugueux de sa Finlande natale. Après avoir perfectionné ses talents artistiques en étudiant à Helsinki, il rencontra le succès commercial dans l’industrie finlandaise de la publicité, tout en continuant à créer secrètement ses dessins érotiques d’hommes à la virilité exacerbée.

Afin de contourner la censure homophobe, il proposa ses dessins au magazine de culturisme américain Physique Pictorial et c’est ainsi que naquit la légende Tom of Finland. À la fin des années 1960, les dessins scabreux de Tom devinrent un standard de l’art gay et ses héros les modèles d’un nouvelle virilité homosexuelle. Ses dessins d’hommes musculeux et bruts saisis dans des moments intimes, souvent vêtus d’uniformes ou de tenues de travail, tordent le cou au stéréotype de l’homosexuel intellectuel et lascif. Les hommes de Tom, en «vrais mecs», ne pensent qu’à une chose. Avant Tom of Finland, beaucoup n’avaient jamais vu de représentation de la sexualité et du désir homosexuel. La monographie TASCHEN format XXL intitulée The Art of Pleasure rend compte de l’homo-érotisme de Laaksonen dans toute son allégresse explicite et suggestive. Une série de titres TASCHEN décrivent aussi différents sujets de fantasme présents dans l’œuvre de Tom: militaires, marins, policiers, malfrats, et ouvriers lambda. Un autre ouvrage rassemble ses bandes dessinées sur les aventures de Kake, le personnage récurrent préféré de Tom.

Les dessins de Tom of Finland ont influencé les pratiques sado-masochistes et la culture fétichiste et inspiré nombre de grands artistes gay comme Robert Mapplethorpe, Bob Mizer, George Quaintance et Etienne. Les expositions organisées autour de l’œuvre de Laaksonen par de grandes institutions artistiques ont élevé ce qui n’était un temps considéré que comme de la pornographie au rang d’œuvre d’art, notamment en la replaçant dans le contexte du mouvement de libération gay, de la lutte contre le SIDA et des combats politiques de la communauté LGBTQI. L’iconographie de Tom of Finland réenvisage ce qui était autrefois honteux, voire illégal, pour composer avec fierté et confiance une célébration éminemment positive de la sexualité et de l’identité.