Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


Salvador Dalí

Salvador Dalí

Le plus zinzin de tous les surréalistes

Le nom de Salvador Dalí évoque d’étranges paysages oniriques, d’effrayants et fascinants assemblages d’ingrédients incongrus que l’artiste lui-même appelait «des photographies de rêves peintes à la main». Le peintre, sculpteur, dessinateur, auteur et réalisateur espagnol Salvador Dalí (1904-1989) est devenu un abrégé du mouvement surréaliste, tant ses tableaux sont célèbres. Il fut un des premiers artistes à appliquer la psychanalyse freudienne à l’art, en mêlant des techniques visuelles comme le pointillisme, l’holographie et le trompe l’œil pour composer un nouveau langage visuel fait de symboles.

Nombre de motifs imaginés par Dalí, comme les horloges et les montres molles, les téléphones homards et les objets organiques rendus abstraits – œufs, fourmis, escargots, oursins, éléphants et sauterelles – sont devenus des étendards du groupe surréaliste. Le travail de Salvador Dalí juxtapose illusions d’optique et espaces vides pour obtenir l’effet visuel de paysages aussi infinis et inexplorés que l’esprit humain. Une grande partie de ses œuvres ont été présentées en 1959 dans l’exposition Hommage au Surréalisme, aux côtés d’œuvres de Joan Miró, André Breton, Enrique Tábara et Eugenio Granell.
Les livres TASCHEN se penchent sur le répertoire artistique de Dalí dans les collections Basic Art et Bibliotheca Universalis. Ces titres présentent ses peintures majeures comme La Madone Sixtine, La Persistance de la mémoire, La Métamorphose de Narcisse et Rêve causé par le vol d’une abeille autour d’une grenade, une seconde avant l’éveil, ainsi qu’à des œuvres appartenant à d’autres disciplines artistiques qui ont eu un impact sur la culture au sens large, comme son Canapé Boca, inspiré par les lèvres de Mae West, qui a influencé le pop art, ou son étonnant film Un chien andalou, un jalon du cinéma expérimental.

Connu pour ses manières excentriques et grandiloquentes, Salvador Dalí était un personnage divertissant mais scandaleux. Il s’est beaucoup inspiré de son épouse et muse Gala, qui figure dans nombre de ses toiles. Ensemble, ils ont fui la guerre civile espagnole, mais ne se sont jamais remis des horreurs qu’elle produisit. Pour beaucoup, cette douleur héritée de la guerre que ressent Dalí transparaît dans l’œuvre Construction molle aux haricots bouillis (Prémonition de la Guerre Civile). À travers ses images oniriques déroutantes et ses territoires mystérieux, Dalí tentait de discréditer et de fuir les dures réalités de ce monde.

Livres

6 results | Top