Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


Robert Doisneau

Robert Doisneau

Photographie dans la rue

Robert Doisneau (1912-1994) est un artiste français dont les photographies en noir et blanc prises dans les rues de Paris ont charmé des générations entières et démocratisé les sujets immortalisés par l’objectif. Celui de Doisneau traverse les classes sociales pour représenter toutes sortes de citadins avec dignité et respect. Dans les années 1930, il utilise un Leica pour saisir des moments de vie quotidienne dans la capitale française. Champion de la photographie humaniste, pionnier, avec Henri Cartier-Bresson, du photojournalisme. Il est particulièrement célèbre pour sa photo de 1950 intitulée Le baiser de l’hôtel de ville, où un couple s’embrasse sur un trottoir bondé, qui devint le symbole ultime de l’amour à ses débuts et du romantisme de Paris.

Doisneau gagna sa vie avec des missions ponctuelles dans la publicité, la gravure et la photographie pour cartes postales, avant de publier ses photos dans de grands magazines comme Life et Vogue. L’industrie française de la carte postale était alors la plus importante d’Europe, et les gens utilisaient couramment les cartes postales pour transmettre leurs vœux ou garder des souvenirs de leurs vacances. Le travail de Doisneau opère souvent des juxtapositions amusantes ou ironiques, notamment en soulignant le contraste entre différents personnages dénichés dans les rues et les cafés de Paris. Ses photos de Paris les plus célèbres se trouvent d’ailleurs toujours sous forme de cartes postales ou d’affiches – le garçon qui court avec une baguette sous le bras, les ballerines aussi pleines de vie qu’un Degas ou le musicien abritant son violoncelle sous un parapluie. Les images de Doisneau présentent une vision charmante de la vie humaine comme une série de moments étranges mais délicieux, empreints d’un émerveillement et d’un entrain enfantins. Il est également connu pour ses portraits de célébrités – Alberto Giacometti, Jean Cocteau, Fernand Léger, Georges Braque et Pablo Picasso – et il rendit compte dans les années 1950 du style de vie que menaient alors les nouveaux habitants de Palm Springs, à mille lieues de Paris.

TASCHEN présente un florilège des meilleures photos de Doisneau que renferment les immenses archives de l’Atelier Robert Doisneau dans plusieurs publications. Des livres qui nous rappellent notre humanité et qu’il n’est jamais trop tard pour tomber amoureux de Paris.