Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


Espaces accueillants

Les halls d’entrée milanais vus par Karl Kolbitz

Paola Pansini: via Antonio Canova 39
Paola Pansini: via Antonio Canova 39
Matthew Billings: viale Giustiniano 5
Matthew Billings: viale Giustiniano 5
Ingressi di Milano
Dirigé par Karl Kolbitz
Photographies de Matthew Billings, Paola Pansini et Delfino Sisto Legnani

TASCHEN Store Milan (galerie du 1er étage), Via Meravigli 17
5 avril – 18 juin 2017


«On pourrait dire, à propos des ingressi, que ce sont les secrets les mieux gardés, l’équivalent en architecture de la lettre volée de Poe, un secret “ouvertement dissimulé” à la vue de tous, dont l’accès est réservé à un petit nombre. Ces ingressi sont en fait des espaces qui, dans une logique particulière de représentation, commencent comme des passages vers un autre endroit pour devenir finalement une destination en soi.» – Daniel Sherer

TASCHEN a le plaisir de vous annoncer l’ouverture d’Ingressi di Milano, une exposition de photographies inédite organisée par Karl Kolbitz. Cet événement est présenté à l’occasion de la publication de l’ouvrage éponyme de Kolbitz chez TASCHEN, qui offre une plongée unique dans l’ADN du design milanais. Au fil d’innombrables incursions dans la ville italienne, Kolbitz en a exploré les esthétiques si diverses et soulevé un étonnant paradoxe: comment se fait-il que, dans cette métropole au style si rayonnant, cette multitude d’entrées si riches et exubérantes soient restées dans l’ombre? Dans son livre, Kolbitz nous ouvre les portes de ces espaces exceptionnels, en nous menant à travers 144 halls parmi les plus somptueux de la ville, conçus entre 1920 et 1970. Au croisement entre art, architecture et design, cette sélection présente le travail des créateurs les plus illustres, dont Giovanni Muzio, Gio Ponti, Piero Portaluppi et Luigi Caccia Dominioni, tout comme des réalisations anonymes tout aussi inspirantes et passionnantes.

Les photographies sélectionnées pour l’exposition Ingressi di Milano offrent un panorama riche et exhaustif de cet ouvrage fascinant, nouvelle pierre apportée à la recherche sur le modernisme milanais. Chaque photographe a saisi ces halls d’entrée à travers sa sensibilité personnelle, alternant entre les détails stylisés et les vues plus larges de l’ensemble architectural. Autrefois dissimulées derrières leur façade, ces zones de transition entre public et privé révèlent, à travers des exemples éloquents, toutes les variations de couleurs et de formes du modernisme, depuis les mosaïques de pierre jusqu’aux fresques minimalistes. L’ouvrage Ingressi di Milano ainsi que l’exposition sont présents sur le site de TASCHEN, ainsi que sur Facebook, Instagram et Twitter via le mot-clé #Ingressidimilano.

Voir tous les tirages de l’exposition

À propos de l’éditeur:
Karl Kolbitz est éditeur et travaille à Berlin. Sa jeunesse dans la capitale allemande réunifiée le conduit à s’intéresser à l’architecture et à la manière dont l’environnement influence notre vie. Il a travaillé pendant des années avec Mario Testino et Wolfgang Tillmans avant de fonder son propre studio de création, centré sur la conception et la direction artistique de publications d’art et d’architecture.

À propos des photographes:
Matthew Billings est photographe et vidéo-artiste, et vit à Berlin. Son travail analyse le croisement entre images fixes et images mobiles, ainsi que les mutations formelles résultant des progrès technologiques. Son œuvre a été publiée dans des magazines comme Basso, Butt et Paper.

Paola Pansini vit et travaille à Milan. Elle photographie surtout des natures mortes et des intérieurs, et a travaillé pour certaines des maisons de couture les plus prestigieuses, dont Armani, Prada et Valentino, ainsi que pour des magazines internationaux et des studios d’architectes comme Wallpaper*, Esquire et David Chipperfield Architects.

Delfino Sisto Legnani vit et travaille à Milan. Ses photographies ont été publiées dans de nombreux magazines internationaux et montrées sur de nombreuses scènes culturelles influentes, telles que le Victoria and Albert Museum de Londres, la Triennale de Milan et la Biennale d’architecture de Venise en 2012 et 2014.