De l’aube à la nuit. Éditions TASCHEN
Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


De l’aube à la nuit

Stephen Wilkes saisit des lieux emblématiques du monde entier, de l’aube au crépuscule

All images © Stephen Wilkes
All images © Stephen Wilkes
Il y a des lieux dans le monde qui existent autant à travers leurs images qu’en vrai, en béton, en pierre, en acier ou à travers la surface accidentée d’un territoire. Le Palio de Sienne, le pèlerinage de la Kumbh Mela en Inde, le Grand Canyon, le campanile de la place Saint-Marc à Venise, les tulipes à Amsterdam, autant de sites naturels ou artificiels dont les images fixes ont investi notre conscience collective, figées dans le temps et l’espace tels des repères pour notre identité et notre époque.

Le photographe Stephen Wilkes a décidé de réinvestir ces paysages iconiques. Immenses et extraordinairement détaillées, ces images ne saisissent pas simplement un lieu, mais plutôt une journée dans l’existence de ce lieu. La méthode de Wilkes est extrême: levé avant l’aube, il prend jusqu’à 2 000 clichés, sans bouger, avec le même angle, lesquels sont ensuite minutieusement assemblés pour former une composition unique et harmonieuse. Pour chaque lieu, il a également photographié le même espace, vide, sans personne dans le cadre. Cette image vierge constitue, selon l’expression de Wilkes, «le cliché nu» sur lequel il vient superposer les éléments des autres images.

Grâce à la lumière rasante et aux ombres évoluant dans le paysage, le résultat final donne une vision épique de la vie et de la terre en mouvement. La circulation s’intensifie, les foules vont et viennent, les nuages se rassemblent, les lampadaires s’allument. Au milieu de tout ce flux se détachent de fascinantes vignettes illustrant la vie et la société. Des groupes de touristes au Sacré-Cœur prennent des selfies en tournant le dos au monument; un homme est arrêté par la police à Santa Monica Pier; à Coney Island, une femme sort de bonne heure pour une balade sur la plage. Croisant des milliers d’instantanés successifs, Wilkes permet aussi à des milliers d’histoires d’être réunies sur une même image. Ces œuvres deviennent non seulement des portraits des édifices célèbres et anciens, mais aussi une figuration des comportements de groupe, de l’aléatoire et de l’humble routine. Les monuments deviennent notre héritage commun non comme images figées et immuables, mais comme remparts immuables d’une humanité vivante, en constante évolution.

Pour précommander ou obtenir plus d’informations sur l’édition limitée de Stephen Wilkes, veuillez nous contacter à l’adresse suivante: collectors@taschen.com

Toutes les images © Stephen Wilkes