Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


Romantisme au Mexique

Un Ancien Monde enchanteur à San Miguel de Allende

Abritant celle qu’on appelle la chapelle Sixtine du Mexique et offrant un climat d’«éternel printemps», San Miguel de Allende attire les voyageurs du monde entier par sa scène artistique dynamique et la richesse de son histoire. Journaliste pour le New York Times et auteur de The Mother of All Field Trips, Jeannie Ralston a fait une pause avec Sarah Wrigley de TASCHEN pour discuter des charmes envoûtants de la ville.

En quoi San Miguel de Allende diffère-t-elle des autres destinations touristiques du Mexique, plus visitées?
J’ai parcouru tout le Mexique et je ne cesse de trouver que San Miguel est la ville la plus belle et la plus accessible. Elle n’est ni trop grande, ni trop petite, et je ne vois pas où il existe une ville de cette taille ailleurs au Mexique (ou aux États-Unis d’ailleurs) qui réunisse tant d’histoire, de culture et de raffinement. Vous pouvez marcher partout et nul ne sait ce que vous allez trouver en chemin. Dès que je fais un pas quelque part, je découvre presque toujours une nouvelle boutique, une nouvelle vue, un détail d’architecture ou un vendeur de taco ambulant qui me donne des frissons. Que demander de plus?

Quel conseil donneriez-vous à un touriste qui cherche un équilibre entre ancien et moderne dans cette ville vieille de 500 ans, pour trouver le juste milieu entre un hébergement de première classe à San Miguel de Allende et ses restaurants, ses vieilles églises et ses rues pavées?
Ce qui est merveilleux dans San Miguel est que vous trouvez cet équilibre chaque fois que vous marchez dans les rues. L’architecture est ancienne – vieille de parfois 500 ans – mais c’est souvent l’intérieur qui est moderne, ingénieux et malin. C’est ce que j’adore dans cette ville. Certes, il y a les bâtiments historiques qui sont gardés intacts, comme la maison du héros mexicain Ignacio Allende, sur la place principale de la ville (connue sous le nom de Jardín). Mais la ville elle-même ne donne pas le sentiment d’être un musée. Elle déborde d’énergie et de bonne humeur. Par exemple, le magasin Mixta sur Pila Seca est le meilleur endroit où aller pour découvrir une vision ludique des traditions mexicaines.

Quels endroits faut-il absolument visiter quand on est un voyageur attiré par la spiritualité, l’histoire ou la culture?
J’adore le bâtiment appelé Bellas Artes. C’était autrefois un couvent et vous ressentez encore son histoire: les marches en pierre sont plus usées à l’endroit où, pendant des années, les nonnes ont posé leurs pas. L’espace dédié au jardin, dans la cour, est si paisible – un agréable refuge face à l’agitation de la ville. Et pendant que vous y êtes, il faut absolument aller voir la fresque de David Alfaro Siqueiros, un contemporain de Diego Rivera, presqu’un inconnu. Elle fut considérée comme la peinture la plus célèbre de San Miguel. Je conseille aussi de visiter la ville proche d’Atotonilco. Son sanctuaire de style «baroque mexicain» figure au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme tout le centre de San Miguel. Les gens appellent ce sanctuaire la «chapelle Sixtine du Mexique». Les murs sont couverts de fresques et de peinture magnifiquement ornées – certaines sont assez angoissantes, mais non moins somptueuses.

Où peut-on trouver les meilleures spécialités culinaires de San Miguel?
Je suis descendu à San Miguel en janvier dernier et j’ai adoré voir que de nombreux restaurants ethniques ont ouvert. Vous pouvez trouver de la bonne cuisine asiatique à Chao Ban, dans le Centro, par exemple. Mais certains de mes coins préférés résistent bien, je pense à La Parada, qui sert des spécialités péruviennes, et The Restaurant, spécialisé dans les bons petits plats internationaux, avec des produits locaux. Un restaurant où mon fils insiste pour manger à chaque fois est El Pegaso, qui est une véritable institution en ville. Vous pouvez goûter de tout, des chiles en nogada aux poulets en «mole», et il y a aussi des spécialités asiatiques. El Pegaso a récemment ouvert une sublime terrasse sur le toit qui offre une vue sur le Centro.

© Toutes les images: Adriana Zehbrauskas/The New York Times