Main SR only Anker

Wolfgang Tillmans

Des images pour voir le monde

From the Archives

Événements

Biographie

Wolfgang Tillmans

Wolfgang Tillmans est né en 1968 à Remscheid, en Allemagne et a fait ses études au Bournemouth & Poole College of Art and Design. On le considère souvent comme l’un des artistes les plus importants de sa génération. Si son œuvre semble s’attacher à capturer l’immédiateté du moment et le caractère du sujet, elle s’intéresse également à la dynamique de la représentation photographique. Il a d’emblée ignoré la séparation traditionnelle entre l’art exposé dans les galeries et les images et idées véhiculées grâce à d’autres forrmes de supports, accordant autant d’importance à l’un comme aux autres. Ses coûteuses installations du sol au plafond présentent des images de sous-cultures et de mouvements politiques aussi bien que des portraits, des paysages, des natures mortes ou de l’imagerie abstraite, dont la taille varie entre la carte postale et le mur entier. Ses œuvres figurent dans les collections de nombreux musées internationaux, parmi lesquels le MoMA de New York, le Centre Pompidou, le Musée national d’art moderne d’Osaka, la Nationalgalerie de Berlin et la Tate de Londres; il a également été exposé à la Biennale de Venise en 2009. Il a reçu le Turner Prize en 2000, le prix Hasselblad en 2014 et le Kaiserring der Stadt Goslar en 2018.

Wolfgang Tillmans

Le photographe allemand Wolfgang Tillmans est une icône de la culture underground, connu pour son travail qui défie les genres et se distingue par une perpétuelle interrogation du médium photographique, à la fois dans ses fondations historiques et dans ses innovations futures. Tillmans a largement exposé son travail et vit entre Londres et Berlin, où il dirige aussi sa propre galerie, Between Bridges. Il est le premier photographe – et le premier non-anglais – à recevoir le Prix Turner.

Wolfgang Tillmans a d’abord attiré l’attention par ses portraits spontanés d’amis (en particulier du créateur de mode Lutz Huelle et de l’artiste Alexandra Bircken). Ses photos ont paru dans des magazines comme i-D, Spex, Interview, SZ-Magazin et Butt Magazine, et ont établi sa réputation de documentariste de sa génération, en particulier de la scène noctambule et gay de Londres. Encore enfant, Tillmans a été profondément touché par le travail des artistes contemporains Gerhard Richter, Sigmar Polke, Robert Rauschenberg et Andy Warhol et une visite en Angleterre lui a fait découvrir la culture de la jeunesse britannique, sa mode et ses magazines de musique, qui ont largement influencé son œuvre. Le travail de Tillmans touche à toutes les formes de photographie – photocopies, abstraction, portraits, natures mortes, ciels, astrophotographie, photos aériennes et paysages. Ces genres se rassemblent autour d’une observation intime de l’environnement de l’artiste, motivée par des problématiques sociales, en particulier la politique du genre et l’identité de genre. Depuis peu, Tillmans travaille presque exclusivement en numérique et développe un type d’installation où des photos non encadrées, des impressions à jet d’encre, cartes postales et coupures de presse sont épinglées ou scotchées aux murs de la galerie dans un agencement non hiérarchisé.

Les livres TASCHEN consacrés au travail de Tillmans, comme Neue Welt, rassemblent diverses images prises par le photographes partout dans le monde. L’artiste a récemment photographié le musicien Frank Ocean pour son album Blonde et lancé une campagne anti-Brexit en prévision du référendum organisé au Royaume-Uni sur la sortie de l’UE. Le travail de Tillmans est toujours engagé et ancré dans le moment. Derrière l’objectif, il réalise des portraits intimes du monde et des vies de ses habitants.