Main SR only Anker

Alex Steinweiss

Le Son en image

Biographie

Alex Steinweiss

Né à Brooklyn en 1917, Alex Steinweiss entra au lycée Abraham Lincoln au plus fort de la Grande dépression. Il se retrouva là sous l’aile protectrice du directeur du département d’art, Leon Friend, qui eut également comme élèves Seymour Chwast, Gene Federico et William Taubin. Après être sorti diplômé de la Parsons School of Art and Design, Steinweiss fut, pendant trois ans, l’assistant du graphiste autrichien Joseph Binder. En 1939, il devint le premier directeur artistique de Columbia Records et inventa la pochette d’album. Pendant la seconde guerre mondiale, Steinweiss s’engagea dans la Marine, y dessinant des affiches le jour et continuant à travailler pour Columbia la nuit. Après la guerre, il trouva de nouveaux clients non seulement dans l’industrie du disque (London, Decca, RCA, Everest), mais aussi parmi des distilleries, des studios de cinéma, des revues ou des laboratoires médicaux. Son œuvre a été exposée dans tous les Etats-Unis, et, parmi de nombreuses récompenses, il s’est vu attribuer la médaille de l’American Institute of Graphic Arts (AIGA) ainsi que le prix du Art Directors Hall of Fame pour l’ensemble de son œuvre.

Alex Steinweiss

Vous est-il jamais arrivé d’être tellement absorbé par la jaquette d’un disque, d’une cassette, d’un CD, ou même d’un téléchargement numérique, qu’elle en est venue à incarner la musique que vous adorez? C’est Alex Steinweiss qu’il faut remercier. Il est l’inventeur de la pochette d’album moderne, un des pionniers de l’illustration pochette de vinyle au début des années 1940. Avant Steinweiss, la musique se vendait dans des enveloppes ternes et quelconques. Mais lorsqu’il fit engagé comme premier directeur artistique de Columbia Records, il accumula les expériences en matière d’illustration de pochette de disque en particulier, et de couverture en général.

Steinweiss a étudié à la Parsons School of Design et s’est déterminé très tôt pour une carrière de dessinateur publicitaire. Quand Columbia se mit à produire des 33 tours, la maison demanda à Steinweiss de créer un emballage adapté à ce nouveau produit. S’il n’inventa pas le manchon intérieur, son étui en carton replié devint la norme du secteur. En plus du façonnage de la pochette d’album, Steinweiss révolutionna l’aspect des disques populaires. Il convoqua son double talent pour l’illustration et la typographie et élabora sa signature graphique – des aplats de couleur, des formes abstraites, des logos, et sa propre police de caractères manuscrite et annelée, baptisée la Steinweiss Scrawl.

Commença alors un âge d’or de la pochette d’album, avec Steinweiss aux commandes. Il créa des illustrations de couvertures pour beaucoup de maisons de disques importantes, dont Decca, London, Remington et Everest. TASCHEN a rassemblé un grand nombre de ses œuvres dans une monographie concentrée et son travaille figure aussi dans l’anthologie 1000 Record Covers. À travers ces carrés illustrés, Steinweiss a su traduire une expérience auditive en plaisir visuel.