Facebook Pixel
Main SR only Anker

Santillo. La Petite Mort

Couverture souple, 8.1 x 11.4 in., 2.21 lb, 208 pages
US$ 30
Édition multilingue:
Allemand, Anglais, Français
Disponibilité: En stock
La «petite mort» est l’euphémisme qui désigne l’orgasme. Pourtant, les femmes qui se donnent du plaisir à la demande du photographe de Toronto, Will Santillo, sont bien vivantes. Ce livre présente les plus belles images intimes de Santillo, qui a laissé à chaque modèle le choix de la façon dont elle se donnerait du plaisir. En guise d'accompagnements, Dian Hanson a interviewé 37 de ces femmes sur le dépassement de leur inhibition et leur sensation après avoir joui devant l’objectif d’un étranger.

L’ultime intimité

Masturbation devant l’objectif

L’expression «petite mort», qui donne son titre à l’ouvrage, fait référence à l’euphémisme qui désigne l’orgasme. Pourtant, dans ce livre, les femmes qui se masturbent avec exubérance à la demande du photographe de Toronto Will Santillo sont bien vivantes. Santillo a imaginé ce projet il y a 13 ans, avec l’ambition affichée d’y inclure les femmes les plus diverses possibles: jeunes et vieilles, minces et rondes, beautés déjà parfaites ou le devenant par la magie de son objectif. Seule constante: chacune déciderait de la façon dont elle se donnerait du plaisir pendant qu’il saisirait leur jouissance.

De précédents projets menés avec des modèles amateurs, Santillo a tiré la conclusion que la masturbation est un acte bien plus personnel que les autres jeux sexuels, parce qu’elle est pratiquée presque exclusivement en privé. Il s’est fixé pour mission de révéler la créativité avec lesquelles les femmes abordent l’autostimulation et d’immortaliser la beauté de ces femmes ordinaires dans les secousses de la jouissance — une beauté bien plus riche et diverse que ne la dépeignent les hommes dans la pornographie. Santillo dit vouloir mettre au jour la face cachée de ses modèles et, de fait, ce sont les visages qui montrent le mieux l’intensité des sensations qu’il capture avec tant de talent, et sans tabou.

Dian Hanson a interviewé 37 de ces femmes. Leurs propos candides sur le dépassement de leur inhibition, leur abandon à l’exhibitionnisme et sur ce qu’elles ont ressenti en atteignant ainsi l’orgasme devant l’objectif d’un étranger forment un écrin aux voluptueuses photos couleur sépia. Pour tous ceux qui sont curieux de savoir ce que la voisine – ou leur propre femme – fait de ses moments d’intimité, La Petite Mort sera un souffle de vie!
À propos du photographe

Will Santillo a étudié la photographie au M.I.T. sous les auspices de Minor White et a travaillé dans les domaines de la mode, de l’entreprise, de l’architecture, et de l’intimité. Ses photos ont été publiées dans le Mammoth Book of Erotic Photography, ainsi que dans le livre New Erotic Photography paru chez TASCHEN, ainsi que dans la monographie Flagrante Delicto. Il vit à Toronto.

À propos de l’éditrice et l’auteure

Dian Hanson a dirigé différents magazines masculins entre 1976 et 2001, dont Juggs, Outlaw Biker et Leg Show, avant de prendre la tête de la collection sexy de TASCHEN. Parmi ses ouvrages, citons la série consacrée aux «parties du corps», mais aussi The Art of Pin-up, Psychedelic Sex et Ren Hang.

Santillo. La Petite Mort
Couverture souple, 8.1 x 11.4 in., 2.21 lb, 208 pages
ISBN 978-3-8365-2686-9
Édition multilingue: Allemand, Anglais, Français
Naomi Harris. America Swings (Limited Edition)

Naomi Harris.
America Swings

US$ 700
Araki. Tokyo Lucky Hole (Bibliotheca Universalis)

Araki.
Tokyo Lucky Hole

US$ 20
Santillo. La Petite Mort
Santillo.
La Petite Mort
US$ 30
Santillo. La Petite Mort