Facebook Pixel
Main SR only Anker

Bunker Spreckels. Surfing's Divine Prince of Decadence

Relié, 8,6 x 11,4 in., 2,62 lb, 216 pages
US$ 40
Édition multilingue:
Allemand, Anglais, Français
Disponibilité: En stock
Découvrez la vie et l’époque turbulentes du surfeur mondain Bunker Spreckels. Les images du photographes Art Brewer et l’entretien éloquent de l’auteur C.R. Stecyk III retracent l’ascension vers la gloire et la chute brutale de Spreckels. Une histoire d’excès tragiques qui s’est jouée sur les plages ensoleillées de Hawaï, de Los Angeles et d’Afrique du Sud.

Le Joueur

La farouche et brève et histoire d’un surfeur de légende devenu play-boy international

L’histoire de Bunker Spreckels (1949-1977) ressemble au résumé d’un film qui concurrencerait Boogie Nights: le beau-fils de Clark Gable est un jeune et riche fêtard de Los Angeles et l’héritier d’une fortune de plusieurs millions de dollars; passionné par le surf, les arts martiaux, les armes et les femmes, il est aussi un jet-setter international qui vit une vie de débauche jusqu’à ce qu’il succombe à ses excès au trop jeune âge de 27 ans.

Né Adolph B. Spreckels III, héritier de la fortune sucrière Spreckels, Bunker devient un surfeur célèbre alors qu’il n'est encore qu’adolescent, mais glisse, lorsqu’il touche la fortune familiale, dans une vie de faste et d’excès ou le surf occupe vite la deuxième place derrière les drogues, le sexe et les furieuses virées en voiture. Son style de vie est si spectaculaire qu’il crée un alter ego qui invite journalistes et documentaristes à le suivre à la trace pour dessiner avec eux l’épopée exubérante de sa propre ascension vers la fortune et la gloire. Spreckels meurt brutalement avant que le projet, connu sous le nom de The Player, ne puisse être achevé.

Trente ans plus tard, le photographe Art Brewer et l’écrivain et photojournaliste C. R. Stecyk III (Dogtown and Z-Boys) se sont associés pour réaliser cet ouvrage qui retrace l’ascension fulgurante et la chute dramatique de Bunker Spreckels. Ami intime de Spreckels, Brewer fut son photographe particulier pendant les 10 dernières années de sa vie et l’accompagna de Hawaï à Los Angeles et en Afrique du Sud. Ses photos, sur mer et sur terre, racontent comment Spreckel, surfeur hippie au départ, se métamorphosa en play-boy international tandis que l’interview détaillée réalisée par Stecyk, achevée trois mois avant la mort de Spreckel, offre une vue inédite et de première main sur son style de vie décadent.
À propos du photographe

Photographe professionnel, Art Brewer est un des vétérans de la photographie de surf. Des décennies passées à documenter le sport international et à travailler comme photo-rédacteur au Surfer Magazine lui ont valu de nombreux prix et titres. Bunker et Brewer étaient déjà de vieux copains de surf quand Bunker prit le journaliste dans son équipe, lui confiant la mission d'accompagner la genèse du film The Player avec son appareil photo. Brewer a travaillé avec Bunker jusqu'à la mort de celui-ci.

À propos de l’auteur

C. R. Stecyk III est né et a grandi à Santa Monica, en Californie. Il a rencontré Bunker pour la première fois à Malibu Point en 1962. La dernière interview de Bunker, publiée ici, est le fruit de leur amitié de plus de dix ans. Stecyk a joué un rôle capital dans le monde du skate en Californie du Sud au début des années 1970 avant d’être production designer et coauteur du documentaire Dogtown and Z-Boys. Cet artiste et écrivain prolifique vit à Venice, en Californie.

Bunker Spreckels.
Surfing's Divine Prince of Decadence
Relié, 8,6 x 11,4 in., 2,62 lb, 216 pages
ISBN 978-3-8228-5338-2
Édition multilingue: Allemand, Anglais, Français
Surfing. 1778–Today

Surfing.
1778–Today

US$ 200
Surfing. 1778–Today

Surfing.
1778–Today

Nouvelle édition, seulement US$ 80
Édition originale US$ 200
Save US$ 120
Bunker Spreckels.
Surfing's Divine Prince of Decadence
US$ 40