Facebook Pixel
Main SR only Anker

Tiki Pop.
America imagines its own Polynesian Paradise

Relié, 9,8 x 12,8 in., 6,23 lb, 384 pages
US$ 60
Publié en lien avec le prestigieux musée du Quai Branly à Paris, cette histoire du tiki par l’archéologue urbain Sven Kirsten explore l’un des genres les plus colorés de la culture pop de l’Amérique des années 1950. À travers des centaines d’images inédites, remontez la vogue du tiki, de la première exploration des îles du Pacifique aux jungles fantasmatiques et aux temples élaborés de Hollywood bâtis pour vénérer Tiki, dieu de la récréation.

“Although Americans fascination with all things Polynesian pop culture has been well-documented, it hasn’t been well explained – until now….”

Los Angeles Times

“A superb book that helps explain how America became obsessed with the idea of living on a beach where the skies were always sunny, women were beautiful, and drinks were strong.”

Wired.com

« C’est gai, coloré, frais, c’est un drôle d’art qui donne envie d’en croquer.»

Artravel

“A gloriously kitsch gallery.”

National Geographic Traveller

“Elaborately illustrated throughout 36 chapters, author Sven Kirsten shows how Tiki came to represent the ‘noble savage’ lifestyle, free from the structures of Western civilization.”

Huffington Post

Icône pop et polynésienne

Comment Tiki est devenu l’idole de l’Amérique

Dans les îlots urbains et les tanières bardées de bambous qui pullulent en Amérique au milieu du XXe siècle, la culture pop engendre un phénomène sans égal. Dès les années 1950, le style tiki déferle dans l’imaginaire populaire et imprègne le cinéma, la littérature et l’architecture, mais aussi la mode, la cuisine et la manière de boire.

Publié en lien avec l’exposition du prestigieux musée du Quai Branly, Tiki Pop retrace l’évolution du tiki, comme vision romantique et appropriation culturelle. Suivez son voyage depuis la découverte des îles du Pacifique par James Cook à la fin du XVIIIe siècle jusqu’aux romans d’aventures de Melville et aux décors fantasmatiques des films produits à Hollywood, en passant par les exubérants tableaux de Gauguin et les temples exotiques bâtis en l’honneur d’un Tiki devenu dieu du divertissement. Illustré de centaines d’images jusqu’alors inédites, cet album raconte la formation de l’icône pop que fut le tiki, de ses débuts trépidants et passionnés à sa ruine spectaculaire lorsque les consciences s’éveillent aux méfaits générés par la colonisation occidentale.

Ce livre est l’apogée des recherches approfondies menées par Sven Kirsten, archéologue urbain et maître des arts tiki, déjà auteur chez TASCHEN de The Book of Tiki et Tiki Modern qui ont exhumé la figure du Tiki des abysses. Dans un style visuel très apprécié, l’auteur replace ces vénérables idoles dans le contexte de la culture pop tendance polynésienne pour composer un livre qui est à la fois un régal pour les yeux, un morceau d’histoire culturelle et un hommage à une forme très particulière du paradis.
À propos de l’auteur

Sven Kirsten est cinéaste et archéologue urbain. C’est son amour de l’image au sens large qui l’a poussé à collecter et photographier les vestiges de cette culture oubliée qu’est la pop polynésienne en Amérique, et l’a conduit à identifier le tiki comme une icône. Chasseur-cueilleur des objets et documents perdus témoignant du phénomène, il a peu à peu déterminé les contours d’une forme d’art unique et décidé de publier ses découvertes dans The Book of Tiki en septembre 2000. Quatre livres plus tard, le culte du tiki a fait un retour spectaculaire sur le devant de la scène.

Tiki Pop.
America imagines its own Polynesian Paradise
Relié, 9,8 x 12,8 in., 6,23 lb, 384 pages
Théodore de Bry. America

Théodore de Bry.
America

US$ 150
America 1900

America 1900

Nouvelle édition, seulement US$ 70
Édition originale US$ 200
Save US$ 130
Tiki Pop.
America imagines its own Polynesian Paradise
US$ 60