Facebook Pixel
Main SR only Anker

Richard Avedon. James Baldwin. Sans Allusion

Relié sous coffret, avec livret, 10,6 x 14,2 in., 4,35 lb, 160 pages
US$ 80
Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous et nous vous informerons lorsquele titre est disponible:
Cette réédition soignée de la saisissante monographie signée Richard Avedon et James Baldwin, Nothing Personal, explore les contradictions au cœur de l’histoire américaine à travers des sujets variés, allant de Marilyn Monroe et Allen Ginsberg aux patients d’un asile et au parti nazi américain. Un livret de 72 pages réunit documents inédits, lettres, mises en page d’origine et un essai du lauréat du prix Pulitzer, Hilton Als.

Avis de nos clients (6)

L’odyssée américaine de Richard Avedon et James Baldwin

L’ouvrage magistral de Baldwin et Avedon publié en 1964 enfin réédité


Cette réédition soignée de l’ouvrage Nothing Personal signé Richard Avedon et James Baldwin explore les problématiques et les contradictions qui n’ont cessé d’être au cœur de l’histoire américaine, et se révèlent particulièrement d’actualité aujourd’hui, à l’ère de Donald Trump. Utilisant à la fois l’image et le texte, Avedon et Baldwin interrogent la formation de l’identité et les liens qui sous-tendent autant qu’ils ébranlent les rapports humains. Un livret complémentaire de 72 pages présente un essai inédit de Hilton Als, critique et lauréat du prix Pulitzer, ainsi que de nombreuses photos supprimées d’Avedon et jamais montrées auparavant, des lettres, des prototypes de maquettes et des documents d’époque.

En 1963 et 1964, Richard Avedon, l’un des photographes de mode les plus célèbres au monde à l’époque, s’associe à James Baldwin, son ancien ami de lycée devenu un romancier reconnu, un essayiste et une plume importante dans le combat pour les droits civiques aux États-Unis, pour réaliser Nothing Personal, un livre sur les conditions de vie en Amérique.

Les sujets photographiés par Avedon – des icônes de la lutte pour les droits civiques, des intellectuels, des politiciens, des chanteurs pop, les patients d’un asile psychiatrique et des Américains ordinaires – sont soigneusement juxtaposés, recadrés et rigoureusement ordonnés. Ainsi, le parti nazi américain est placé en regard du poète juif et homosexuel Allen Ginsberg et un général Eisenhower usé cède la place à un Malcom X en mouvement. Les patients diminués d’un asile psychiatrique en appellent à la chaleur humaine, et sont suivis par une mère enlaçant son enfant.

L’essai polémique en 4 parties de Baldwin renvoie la critique d’une société déconnectée, injuste et clivante, prise dans une crise existentielle. Dans ce témoignage extrêmement personnel et pertinent, l’écrivain raconte sa propre expérience de harcèlement par un policier raciste dans les rues de New York, sa ville d’origine. Pourtant Baldwin, comme Avedon, clôt son œuvre sur l’incontournable besoin d’amour, et son pouvoir.

Mis en page par le légendaire directeur artistique Marvin Israel, Nothing Personal représente le triomphe du minimalisme. Le format «surdimensionné» du livre présenté dans son coffret blanc ainsi que le placement saisissant des images et du texte ont révolutionné la mise en page et la forme des livres de photos. Cette réédition soignée de l’original, épuisé depuis des décennies, a été produite en étroite collaboration avec la fondation Richard Avedon.

Ancien collègue d’Avedon au New Yorker et spécialiste de l’œuvre de Baldwin, Hilton Als raconte la fabrication de Nothing Personal et la relation personnelle et créative entre Avedon et Baldwin. Als témoigne aussi avec émotion de son amitié avec Avedon et de l’impact que ce livre a eu sur sa propre vie.

À sa sortie en 1964, cette vision de l’Amérique selon Avedon et Baldwin a inévitablement divisé la critique, et les deux hommes ont essuyé les attaques les plus rudes, certainsles accusant de parler au nom de l’élite libérale, d’être des «moralistes de Hollywood» et de ne représenter en rien le sentiment «réel» des «vrais» Américains. Ceci vous rappelle quelque chose?

La sortie du livre coïncide avec l’exposition organisée à la Pace/MacGill Gallery de New York, première exploration exhaustive du travail d’Avedon pour Nothing Personal.
Richard Avedon. James Baldwin. Sans Allusion
Relié sous coffret, avec livret, 10,6 x 14,2 in., 4,35 lb, 160 pages

Avis de nos clients (6)

Un must have

Eric, octobre 27, 2021
Qui peut avoir des livres photos sans avoir un seul livre de Avedon ? Les paysagistes peut-être
La collaboration Avedon / Baldwin fonctionne bien.
Un seul regret : que le livre ne soit pas un peu plus gros, quite à ce que son prix le soit aussi.

Perfect gift

Antonio Martín del Campo, octobre 27, 2021
I chose Baldwin and Avedon's book as a gift and, of course, it was a success.

Fantásticos

Teresa, octobre 27, 2021
Un libro de alta calidad. Llegó en prefecto estado. Fue para un regalo y triunfó!

Un clásico

Jorge, décembre 27, 2021
Un clásico de la fotografía en una muy buena edición. Muy contento con la compra.

Richard Avedon, James Baldwin. NADA PERSONAL

Manuel Luz, décembre 22, 2021
Excelente libro de dos grandes maestros.

Richard Avedon, nada personal

Cristóbal, octobre 27, 2021
Hay otras obras de Richard Avedon, que las impresiones te tiran para atrás de la fuerza impactante de sus imagenes, son como un hilo conductor que te llevan de la sala de exposición al libro.
La obra de Avedon es magnífica, extraordinaria; ahora bién, aquí los escritos sobresalen a la fotografía, la realidad de las imágenes del centro de siquiatrico y en general del libro, la impresión no es buena, no están a la altura de lo que se espera de Avedon.