Facebook Pixel
Main SR only Anker

Linda McCartney. Life in Photographs

Édition de 750 exemplaires
Relié sous coffret de luxe, 12,3 x 17,3 in., 14,15 lb, 268 pages
US$ 4.000
Cette édition est épuisée. Il arrive cependant que des exemplaires soient à nouveau disponibles. Merci de vous inscrire sur notre liste d’attente pour que nous puissions vous signaler s'il est possible d'acquérir cette édition ou un article similaire.
Réalisée en étroite collaboration avec sa famille, Linda McCartney: Life In Photographs réunit les plus belles photographies parmi les 200.000 images que contiennent les impressionnantes archives des McCartney. De l’épicentre de la scène rock des années 1960 à son bonheur, loin de la ville, auprès de son mari et de ses enfants, l’objectif de McCartney a saisi la gloire, la famille, la musique, les animaux et la campagne anglaise avec minutie, tendresse et amour.

Édition collector limitée à 750 exemplaires comprenant des préfaces de Paul, Stella et Mary McCartney.

À travers l’objectif de Linda

Rétrospective de Linda McCartney, préfacée par sa famille
En 1966, alors qu’elle travaille temporairement comme réceptionniste pour le magazine Town and Country, Linda Eastman obtient une accréditation presse pour assister à un événement promotionnel exclusif autour des Rolling Stones à bord d’un yacht sur l’Hudson; ses photos pleines de fraîcheur et de sincérité s’avèrent nettement meilleures que celles du photographe officiel du groupe; du jour au lendemain, Linda commence à se faire un nom en tant que photographe incontournable dans le milieu du rock. Quand son portrait d’Eric Clapton fait la couverture du magazine Rolling Stone le 11 mai 1968, elle entre dans le livre des records en devenant la première femme à avoir cet honneur.

Considérée comme la plus grande photographe de la scène musicale de la fin des années 1960, elle immortalise sur pellicule la plupart des stars de l’époque, notamment Aretha Franklin, Jimi Hendrix, Bob Dylan, Janis Joplin, Simon & Garfunkel, The Who, The Doors et les Grateful Dead. En 1967, Linda part à Londres pour photographier les «Swinging Sixties», rencontre Paul McCartney au club Bag O’Nails et finit par prendre les Beatles en photo lors du lancement de l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band. Paul et Linda tombent amoureux et se marient le 12 mars 1969. Pendant les trois décennies suivantes et jusqu’à sa mort, elle se consacrera à sa famille, au végétarisme, à la protection des animaux et à la photographie.

De ses premiers portraits rock’n’roll, jusqu’aux dernières années des Beatles, en passant par les tournées avec les Wings et l’éducation de quatre enfants avec Paul, Linda a immortalisé tout son petit monde sur la pellicule. Ses clichés vont des instantanés de la vie de famille aux images de sessions d’enregistrement avec Stevie Wonder et Michael Jackson, ou des portraits d’artistes comme Willem de Kooning ou Gilbert et George. Toujours modeste et spontanée, son œuvre témoigne d’une chaleur et d’un sens de l’instant décisif capables de saisir l’essence de tout sujet. Qu’elle ait photographié ses enfants, des célébrités, des animaux ou un instant fugace de la vie quotidienne, elle l’a toujours fait sans prétention et sans artifice.

Édition collector limitée à 750 exemplaires comprenant des préfaces de Paul, Stella et Mary McCartney.
À propos du photographe

Linda McCartney (née Eastman) est née à New York en 1941. Elle a suivi un cours de photo avec Hazel Archer et étudié la photographie et les beaux-arts à l’Université d’Arizona avant de s’installer à New York, où elle a débuté en faisant des portraits de rock stars. Outre ses photos exposées dans plus de 50 musées et galeries à travers le monde (Victoria and Albert Museum, Londres, National Portrait Gallery, Londres, Bonni Benrubi Gallery, New York, et International Center of Photography, New York) Linda McCartney était réputée pour son activisme passionné en faveur des droits des animaux et pour son végétarisme. Elle a écrit des livres de cuisine et créé sa propre marque de plats végétariens surgelés tout en élevant ses enfants. Elle a continué à prendre des photos et a été membre du groupe The Wings aux côtés de Paul McCartney. Linda est décédée en 1998 à l’âge de 56 ans.

À propos des co-auteurs

Annie Leibovitz est l’auteur de certains des portraits les plus célèbres de notre temps. Elle débute comme photojournaliste pour le magazine Rolling Stone en 1970, tout en poursuivant ses études au San Francisco Art Institute. En 1983, rejoignant l’équipe de Vanity Fair, elle devient la principale photographe de la scène rock et témoigne avec intelligence de la situation sociale. Chez Vanity Fair, puis plus tard chez Vogue, son travail avec les acteurs, réalisateurs, écrivains, musiciens, sportifs, figures politiques et personnalités du monde des affaires ainsi que ses photographies de mode ont nourri sa galerie de portraits du monde contemporain. Annie Leibovitz a publié de nombreux livres et a organisé quantité d’expositions. Elle a été fait commandeur dans l’Ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français et nommée Légende vivante par la Bibliothèque du Congrès.

Martin Harrison est historien d’art et de la photographie et commissaire d’exposition. Il a travaillé avec Linda McCartney et Peter Lindbergh sur de nombreux projets et expositions. Il a travaillé sur Francis Bacon durant 20 ans et a publié récemment le catalogue raisonné de l’artiste, en 2016.

À propos de l’éditrice

Alison Castle possède une licence en philosophie de la Columbia University ainsi qu’une maîtrise en photographie et en cinéma de la New York University (NYU/International Center of Photography). Elle a dirigé des ouvrages dans les domaines de la photographie, du cinéma et du design, notamment Some Like it Hot, Les Archives Stanley Kubrick, Linda McCartney – Life in Photographs et Marc Newson: Works.

Linda McCartney. Life in Photographs
Édition de 750 exemplaires
Relié sous coffret de luxe, 12,3 x 17,3 in., 14,15 lb, 268 pages