Facebook Pixel
Main SR only Anker

David Bowie. The Man Who Fell to Earth

Relié, 5,5 x 7,7 in., 2,11 lb, 480 pages
US$ 20
Édition multilingue:
allemand, anglais, français
Disponibilité: En stock
Obsédant, hallucinatoire, bénéficiant de la performance envoûtante de David Bowie dans le rôle titre, L’Homme qui venait d’ailleurs marque une étape clé dans l’art de la science-fiction. Cet ouvrage réunit d’exceptionnelle images du film et de photos des coulisses prises par le photographe David James, dont les spectaculaires clichés de Bowie incarnant l’extraterrestre Thomas Jerome Newton.

Amoureux d’un alien

Dans les coulisses du chef-d’œuvre de science-fiction de Nic Roeg, sorti en 1976, avec David Bowie
Annoncé comme une «expérience repoussant les limites de l’esprit», L’Homme qui venait d’ailleurs (The Man Who Fell to Earth) de Nicolas Roeg, sorti en 1976, a sidéré le monde du cinéma. Véritable coup de maître dans l’art de la science fiction, le film n’a pas seulement provoqué des hallucinations visuelles et proposé une exploration obsédante de la folie contemporaine, il a aussi permis à une légende du glam-rock, David Bowie, de faire ses débuts d’acteur, dans le rôle principal de l’extraterrestre paranoïaque Newton.

Inspiré du roman de science-fiction L’Homme tombé du ciel (The Man Who Fell to Earth) signé Walter Tevis, L’Homme qui venait d’ailleurs suit le destin de Newton, un extraterrestre débarqué sur terre pour y trouver de l’eau: sa transformation en riche entrepreneur grâce aux technologies révolutionnaires de sa planète d’origine, son éveil à la sexualité avec la jeune Mary-Lou, puis la révélation de son identité d’extraterrestre, son emprisonnement, son abandon et son basculement vers l’alcoolisme. Dans tout le film, Roeg convainc par son séduisante casting, dont Bowie bien sûr, excellent dans son personnage de voyageur de l’espace décalé, mais aussi Candy Clark, Rip Torn et Buck Henry, interprètes parfaits dans leur rôle.

TASCHEN sort son The Man Who Fell to Earth avec une profusion d’images extraites du film ou prises pendant le tournage par le photographe de plateau David James, y compris les nombreux clichés d’un Bowie jouant à plein sur son ambiguïté. Une introduction inédite dévoile le tournage du film et son impact au-delà, grâce au récit exclusif de David James, témoin direct de la naissance de ce chef-d’œuvre de la science-fiction.
À propos de l’éditeur

Paul Duncan est un historien du cinéma qui a notamment publié chez TASCHEN Les Archives James Bond, Les Archives Charlie Chaplin, The Godfather Family Album, Taxi Driver, Film Noir et Le Cinéma d’horreur, ainsi que divers ouvrages sur des réalisateurs, des genres cinématographiques, des vedettes du grand écran ou des affiches de film.

David Bowie. The Man Who Fell to Earth
Relié, 5,5 x 7,7 in., 2,11 lb, 480 pages
ISBN 978-3-8365-6241-6
Édition multilingue: allemand, anglais, français
Bibliotheca Universalis: la compilation culturelle indispensable qui rend hommage à l’éclectisme de l’univers TASCHEN !
David Bowie. The Man Who Fell to Earth (Bibliotheca Universalis)
David Bowie.
The Man Who Fell to Earth
US$ 20
David Bowie. The Man Who Fell to Earth (Bibliotheca Universalis)