Facebook Pixel
Main SR only Anker

Daniel Kramer. Bob Dylan. Art Edition (No. 101–200) ‘Bob Dylan, Columbia Records, Studio A’

Édition de 100 exemplaires
Tirage gélatino-argentique noir et blanc sur papier archive à base de fibres, 37,7 x 25 cm sur 40 x 30 cm (papier), volume relié sous coffret, comprenant 3 pages dépliantes, 31,2 x 44 cm, 288 pages
US$ 2.000
Cette édition est épuisée. Il arrive cependant que des exemplaires soient à nouveau disponibles. Merci de vous inscrire sur notre liste d’attente pour que nous puissions vous signaler s'il est possible d'acquérir cette édition ou un article similaire.
Des immenses salles de concert en extase aux sessions d’enregistrement intimes, ces images prises entre 1964 et 1965 saisissent une période décisive de la carrière de Bob Dylan et un moment clé dans l’histoire de la musique. Cette Édition d’art limitée et signée présente les clichés les plus évocateurs de Bob Dylan pris par Kramer, et est accompagnée d’un tirage signé de Bob Dylan, Columbia Records, Studio A (1965), vue privilégiée des sessions d’enregistrement de l’album Bringing It All Back Home.

Édition d’art limitée à 100 exemplaires numérotés (no 101 à 200), signés par Daniel Kramer, accompagnés du tirage gélatino-argentique noir et blanc sur papier archive à base de fibres, Bob Dylan, Columbia Records, Studio A (1965).

Bringing it all back home

Des images bouleversantes de Bob Dylan

Quand le photographe Daniel Kramer rencontre Bob Dylan pour la première fois, le jeune chanteur est encore un illustre inconnu. Durant leur première entrevue à Woodstock, Dylan apparaît nerveux et mal à l’aise devant l’objectif. Mais tout change au cours de l’année. Des immenses salles de concert en extase aux sessions d’enregistrement intimes, Kramer observe et fixe sur la pellicule la métamorphose d’un jeune chanteur folk en poète phare d’une génération.

Cette Édition d’art présente près de 200 images issues des remarquables photographies de Kramer prises entre 1964 et 1965, et est accompagnée d’un tirage gélatino-argentique noir et blanc sur papier archive à base de fibres, Bob Dylan, Columbia Records, Studio A (1965), numéroté et signé, offrant une vue privilégiée des sessions d’enregistrement de l’album Bring It All Back Home.

Lorsque Kramer entre dans les studios de Columbia Records, ce 13 janvier 1965, il n’a aucune idée de ce qui l’attend. C’est la première fois qu’il assiste à une session d’enregistrement de Bob Dylan. Dans la salle, l’énergie est palpable. Dylan envahit l’espace, allant de musicien en musicien, jouant avec une ferveur spontanée. Quand Kramer entend les notes de Maggie’s Farm sortir des micros, il en est certain: «la musique a changé». D’après lui, ce n’est ni au festival de folk de Newport, ni au Forest Hills, mais ici, dans ce studio, que Dylan a viré «électrique». Trois jours durant, il prend des photos des enregistrements de Bringing It All Back Home, notamment de Mr. Tambourine Man, It’s Alright, Ma (I’m Only Bleeding) et Subterranean Homesick Blues, et repart avec une image emblématique de Dylan, une icône pour l’histoire de la musique.

Édition d’art limitée à 100 exemplaires numérotés (no 101 à 200), signés par Daniel Kramer, accompagnés du tirage gélatino-argentique noir et blanc sur papier archive à base de fibres, Bob Dylan, Columbia Records, Studio A (1965).

Également disponible dans une seconde Édition d’art (no 1 à 100), accompagnée d’un autre tirage, Bob Dylan with Dark Glasses, NYC (1964).
Daniel Kramer. Bob Dylan. Art Edition (No. 101–200) ‘Bob Dylan, Columbia Records, Studio A’
Édition de 100 exemplaires
Tirage gélatino-argentique noir et blanc sur papier archive à base de fibres, 37,7 x 25 cm sur 40 x 30 cm (papier), volume relié sous coffret, comprenant 3 pages dépliantes, 31,2 x 44 cm, 288 pages
Daniel Kramer. Bob Dylan. Art Edition (No. 101–200) ‘Bob Dylan, Columbia Records, Studio A’ (Limited Edition)
Daniel Kramer.
Bob Dylan.
Art Edition (No. 101–200) ‘Bob Dylan, Columbia Records, Studio A’
Édition de 100 exemplaires
US$ 2.000
Daniel Kramer. Bob Dylan. Art Edition (No. 101–200) ‘Bob Dylan, Columbia Records, Studio A’ (Limited Edition)