Facebook Pixel
Main SR only Anker

Emilio Pucci

Relié, 11.8 x 11.8 in., 6.90 lb, 420 pages
Nouvelle édition, seulement US$ 70
Édition originale US$ 200
Save US$ 130
Couleurs lumineuses, imprimés audacieux et joie de vivre illuminent cet hommage incontournable à Pucci, la maison de couture unique en son genre. Rempli de photographies d’archive, de dessins, de créations et de documents d’époque puissamment évocateurs, cet ouvrage saisit l’élégance sublime, la théâtralité et l’innovation d’une marque singulière.

Le prince de l’imprimé

La vision et l’héritage de Pucci

Emilio Pucci (1914–1992) avait une passion pour les femmes, une intuition visionnaire du style et l’œil de l’esthète pour la couleur et la forme. Doté de ces talents, il créa une maison de couture d’un genre particulier. Au début des années 1950, des intellectuels nantis, des héritières et des stars de cinéma envahissaient dans sa boutique de Capri pour s’offrir ses «pantacourts capri», foulards de soie et autres atours vaporeux. À la fin des années 1950, Jacqueline Kennedy et Marilyn Monroe portaient ses créations et, vers le milieu des années 1960, son label était synonyme du style de vie luxueux de la jet set internationale.

L’histoire de Pucci est une épopée moderne qui puise ses racines dans la Renaissance italienne: le créateur de la marque, Marchese Emilio Pucci di Barsento, était un aristocrate charismatique hors du commun, dont la généalogie remonte au XIVe siècle. C’est l’histoire d’une évolution, où comment une entreprise familiale installée dans une minuscule boutique se transforma en marque internationale. C’est aussi une leçon d’innovation, car Pucci a été une des premières marques à arborer son propre logo et à diversifier ses activités dans l’habitat, les vêtements de sport et les accessoires. Des tissus légers, aériens, des motifs puisés dans le pop art et une nouvelle palette de couleurs apparurent dans la mode féminine, tandis que les techniques de tissage et d’impression étaient constamment perfectionnées.

Illustré de centaines de photos, dessins et clichés issus des archives de la fondation Emilio Pucci, ce livre expose la prodigieuse élégance de cette marque fascinante. De sa plume alerte, Vanessa Friedman replace les travaux d’Emilio Pucci dans l’histoire de la mode et nous fait découvrir une remarquable dynastie.
À propos de l’auteure

Vanessa Friedman est la rédactrice et critique de mode en chef du New York Times. Elle a auparavant été en charge de la mode au Financial Times, responsable des reportages pour In Style Royaume-Uni et collaborait régulièrement à The Economist, The New Yorker et Vogue. Elle a remporté le prix du Newswoman’s Club of New York Front Page, qui récompenses les meilleurs rédacteurs spécialisés, et siège au conseil consultatif du département d’Histoire de l’Université de Princeton.

À propos de la co-auteure

Alessandra Arezzi Boza est historienne du costume et de la mode. Elle a été conseillère pour la galerie des costumes du Palais Pitti à Florence ainsi que sur plusieurs projets pour des maisons de couture et leurs archives. Elle a été curatrice de la Fondation Emilio Pucci de 2001 à 2015.

À propos de l’éditeur

Armando Chitolina a travaillé comme conseiller de design graphique et comme directeur artistique pour Vogue Italia et L'Uomo Vogue. Il a également assumé la responsabilité de l’image de marque pour des maisons de mode comme Moschino et Mila Schön. Pour TASCHEN Chitolina a conçu, entre autres, Jazz Seen de William Claxton, Equator de Gian Paolo Barberi, The Book of Tiki, Fantasy Worlds et Naked as a Jaybird ainsi que Valentino: A Grand Italian Epic.

Emilio Pucci
Relié, 11.8 x 11.8 in., 6.90 lb, 420 pages
Pucci. Updated Edition

Pucci.
Updated Edition

US$ 250
Emilio Pucci - Indisponible
Emilio Pucci
Nouvelle édition, seulement US$ 70
Édition originale US$ 200
Save US$ 130
Emilio Pucci - Indisponible