Facebook Pixel
Main SR only Anker

L'Herbier. Hortus Eystettensis

Relié, 5,5 x 7,7 in., 2,35 lb, 544 pages
US$ 20
Veuillez saisir votre adresse e-mail ci-dessous pour être informé de la disponibilité de ce titre:
En 367 gravures raffinées, ce magnifique recueil rassemble toutes les espèces de fleurs du domaine du palais d’Eichstätt, en Bavière, qui a abrité l’un des plus beaux jardins de l’histoire. Classées par saison, les illustrations suivent le système de classification encore en usage aujourd’hui et présentent des plantes appartenant à 90 familles et 340 genres au total.

Beauté botanique

L’intégralité de l’Hortus Eystettensis de Basilius Besler, publié en 1613

Superbe document illustré consacré aux fleurs cultivées dans le plus prestigieux jardin allemand de son époque, l’Hortus Eystettensis est, par la variété de ses gravures de fleurs, unique en son genre.

Publiées pour la première fois en 1613, les 367 gravures sur cuivre de Basilius Besler (1561-1629) immortalisent la diversité spectaculaire des jardins du palais bavarois du prince-évêque Johann Konrad von Gemmingen (1593/95-1612) à Eichstätt, dans l’Allemagne bavaroise. Les méticuleuses illustrations sont organisées en fonction des quatre saisons, et, suivant le système de classification d’aujourd’hui, présentent des plantes appartenant à 90 familles différentes et couvrant 340 genres. Ce recueil est considéré comme l’un des plus beaux trésors de la littérature botanique; Carl von Linné, l’illustre botaniste et zoologiste du XVIIIe siècle, l’a qualifié d’«œuvre incomparable».

Le catalogue illustré de Besler a survécu aux jardins, détruits en 1634 lors de l’invasion des troupes suédoises. Aujourd’hui, un exemplaire de la première édition de l’Hortus Eystettensis ne vaut pas moins d’un demi-million de dollars aux enchères. Grâce à cette édition, TASCHEN ouvre ce jardin à un public bien plus vaste. Cet ouvrage merveilleux, d’une infinie richesse, permet de préserver à jamais la beauté de ce jardin en fleurs.
À propos des auteurs

Klaus Walter Littger dirige le département des manuscrits de la Bibliothèque de l’Université d’Eichstätt. En plus de ses essais sur la langue et la littérature allemandes, il a écrit de nombreux articles sur l’histoire de l’Université d’Eichstätt et l’histoire de la musique à Eichstätt. Il publie également un périodique et une série consacrés à l’histoire d’Eichstätt.

Werner Dressendörfer est historien de la pharmacie et bibliothécaire académique. Il a enseigné à l’Université de Erlangen-Nuremberg, où il a été professeur honoraire. Il s’intéresse tout particulièrement aux traités sur les plantes du début de l’époque moderne, à l’histoire culturelle des plantes utiles et médicinales, ainsi qu’au symbolisme des plantes dans l’art. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire pharmaceutique et botanique. Il a publié chez TASCHEN Le jardin d’Eichstätt, Leonhart Fuchs : Le Nouvel Herbier de 1543, Pomona Britannica, The Tempel of Flora et The Vegetable Garden.

L'Herbier. Hortus Eystettensis
Relié, 5,5 x 7,7 in., 2,35 lb, 544 pages
Bibliotheca Universalis: la compilation culturelle indispensable qui rend hommage à l’éclectisme de l’univers TASCHEN !
Carl Friedrich Philipp von Martius. Le livre des palmiers

Martius.
The Book of Palms

Nouvelle édition, seulement US$ 70
Édition originale US$ 150
Save US$ 80
L'Herbier. Hortus Eystettensis (Bibliotheca Universalis)
L'Herbier.
Hortus Eystettensis
US$ 20
L'Herbier. Hortus Eystettensis (Bibliotheca Universalis)
Registre pour les informations de disponibilité