Facebook Pixel
Main SR only Anker

Leonhart Fuchs.
Le Nouvel Herbier de 1543

Relié, 6 x 9,6 in., 4,57 lb, 976 pages
US$ 30
En concevant ce guide de 1543 plantes, le botaniste pionnier Leonard Fuchs a créé un chef-d’œuvre en matière de botanique et d’édition de livre à l’époque de la Renaissance. Cette nouvelle réédition par TASCHEN a été réalisée à partir de l’original possédé par Fuchs lui-même, mis en couleurs à la main, qui comprend plus de 500 illustrations dont le premier inventaire des espèce végétales du Nouveau Monde comme le maïs, le cactus et le tabac, des extraits fac-similés des textes de Fuchs et un essai abordant l’histoire et le pouvoir des plantes médicinales.

«Considéré par beaucoup comme le plus grand livre de botanique… Désormais, les passionnés peuvent se plonger dans le manuscrit tel que son auteur l’a écrit.»

Casa y campo

Le pouvoir des plantes

Dans l’armoire à pharmacie de Dame Nature

Père fondateur de la botanique moderne, Leonhart Fuchs (1501–1566) est encore aujourd’hui dans toutes les mémoires grâce au fuchsia, la fleur éclatante et la couleur qui lui correspond. En 1543, il compila ses remarquables connaissances en botanique et des recherches médicales révolutionnaires dans son Nouvel Herbier, un inventaire de près de 500 espèces de plantes abordant aussi leurs vertus thérapeutiques.

Ouvrage scientifique de référence, le Nouvel Herbier fut surtout estimé pour les détails et la qualité de ses illustrations. Aux côtés des textes décrivant les caractéristiques des plantes, leur origine et leur propriétés thérapeutiques, Fuchs donnait à voir chaque végétal par des gravures sur bois d’une grande précision, améliorant la capacité à identifier les espèces rapidement et définissant de nouvelles normes de précision et de qualité valant pour les publications botaniques. Datant de l’époque des grandes découvertes, le Nouvel Herbier montre aussi des espèces végétales du Nouveau Monde tout juste découvert, offrant la première image du tabac, du maïs, du haricot rouge et du cactus.

Cette nouvelle réédition proposée par TASCHEN a été réalisée à partir de l’exemplaire personnel de Fuchs, mis en couleurs à la main, qui a miraculeusement été préservé durant quatre siècles et demi dans des conditions idéales. Objet de fascination pour les historiens de la médecine et de l’art, les jardiniers et tous ceux intéressés par la phytothérapie, cet ouvrage comprend plus de 500 magnifiques illustrations, des extraits fac-similés de textes originaux de Fuchs et un essai retraçant l’histoire des plantes médicinales.
À propos de l’auteur

Werner Dressendörfer est historien de la pharmacie et bibliothécaire académique. Il a enseigné à l’Université de Erlangen-Nuremberg, où il a été professeur honoraire. Il s’intéresse tout particulièrement aux traités sur les plantes du début de l’époque moderne, à l’histoire culturelle des plantes utiles et médicinales, ainsi qu’au symbolisme des plantes dans l’art. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’histoire pharmaceutique et botanique. Il a publié chez TASCHEN Le jardin d’Eichstätt, Leonhart Fuchs : Le Nouvel Herbier de 1543, Pomona Britannica, The Tempel of Flora et The Vegetable Garden.

Leonhart Fuchs.
Le Nouvel Herbier de 1543
Relié, 6 x 9,6 in., 4,57 lb, 976 pages
Leonhart Fuchs.
Le Nouvel Herbier de 1543
US$ 30