This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 $

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


L’ultime intimité - Si l’orgasme est la petite mort, la masturbation est-elle le petit suicide ?

L’ultime intimité

Si l’orgasme est la petite mort, la masturbation est-elle le petit suicide ?

Santillo. La Petite Mort

$ 39.99
Malgré le titre de cet ouvrage, hommage à la formule par laquelle les femmes désignent leur orgasme, les femmes qui se masturbent devant le photographe de Toronto Will Santillo sont d’une vivacité exubérante. Santillo a imaginé ce projet il y a huit ans, avec l’ambition affichée d’y inclure une large variété de femmes: jeunes et vieilles, minces et rondes, beautés déjà parfaites ou le devenant par la magie de son objectif. Seule constante: chacune de ces femmes déciderait comment elle se masturberait, et il saisirait l’apogée de leur plaisir. De précédents projets menés avec des modèles amateurs, Santillo a tiré la conclusion que la masturbation est un acte bien plus personnel que les autres jeux sexuels, parce qu’elle est pratiquée presque exclusivement en privé. Il s’est fixé pour mission de révéler la créativité avec lesquelles les femmes abordent l’autostimulation et d’immortaliser la beauté de ces femmes ordinaires dans les secousses de la jouissance — une beauté bien plus riche et diverse que les hommes ne la dépeignent dans la pornographie. Santillo dit vouloir mettre au jour la face cachée de ses modèles et, de fait, ce sont les visages qui montrent le mieux l’intensité des sensations qu’il capture avec tant de talent, et sans tabou.

Dian Hanson a interviewé 37 de ces femmes. Leurs propos candides sur le dépassement de leurs inhibitions et sur ce qu’elles ont ressenti en atteignant ainsi l’orgasme devant un étranger et son appareil photo fournissent un écrin aux voluptueuses photos couleur sépia. Pour tous ceux qui sont curieux de savoir ce que la voisine — ou leur propre femme — fait de ses moments d’intimité, La Petite Mort sera un souffle de vie!
  • "Will Santillo is simply one of the world’s elite erotic photographers… Now, the much anticipated La Petite Mort by Santillo has been released by TASCHEN... This is something unique; a series of photographs of women masturbating – but these are not porno images by any means. The images capture the private erotic moment of real women, not posing models. They are really orgasming for the camera, not faking it..."

    — Skin Two, London, Royaume-Uni