La culture du plastique

L’histoire de la maison qui a rendu le plastique séduisant

La société italienne Kartell est connue dans le monde entier pour avoir créé la culture du mobilier et de l’objet en plastique. Kartell a été fondé en 1949 par Giulio Castelli, un ingénieur chimiste décidé à donner ses lettres de noblesse au plastique, matériaux dont les applications étaient jusqu’alors peu explorées. Débute alors une fructueuse collaboration avec le grand designer Gino Colombini, qui a rapporté à la marque son premier Compasso D’Oro, en 1955. La maison a surtout assis sa réputation depuis la folie du plastique des années 1960-70. Des légendaires créations d’Anna Castelli Ferrieri et Joe Colombo dans les années 1960 aux succès plus récents comme les fauteuils Ghost de Philippe Starck ou les étagères Bookworm de Ron Arad, Kartell a systématiquement choisi de travailler avec les meilleurs designers au monde, réinventant sans cesse le plastique pour en faire un matériau moderne de qualité.

Cette étude couvre toute l’histoire de l’entreprise et explore les moindres aspects de son évolution ainsi que les qualités sociales et technologiques des produits Kartell. On y trouve également des interviews avec Claudio Luti, directeur et propriétaire de Kartell depuis plus de vingt ans et architecte de ce nouveau boom, et surtout les objets eux-mêmes, sur les photos et le matériel publicitaire de l’époque, ou des clichés réalisés spécialement pour ce livre, avec des légendes expliquant les innovations techniques qu’ils incarnent.
À propos des éditeurs:
Elisa Storace est commissaire d’exposition et organisatrice d’événements culturels, spécialisée dans les domaines de la muséologie et du design d’entreprise. En tant que muséologue et chercheuse, elle a été chargée de réorganiser la collection Compasso d’Oro ADI. Commissaire d’exposition indépendante, elle a monté une série d’expositions itinérantes de design pour Promos, une Agence Spéciale de la Chambre de Commerce de Milan. En 2008, elle est devenue curatrice du Musée Kartell, et, en 2011, conseillère pour la fondation du musée.

Hans Werner Holzwarth est un concepteur de livre et éditeur installé à Berlin. Il compte de nombreuses publications, essentiellement consacrées à la photographie et à l’art contemporains. Pour TASCHEN, il a notamment édité Jeff Koons, Christopher Wool, Albert Oehlen, Neo Rauch et Ai Weiwei.
Kartell

Kartell

Elisa Storace, Hans Werner Holzwarth
Couverture rigide, 9.8 x 12.4 in., 400 pages
$ 69.99
Edition multilingue: Allemand, Anglais, Français
Disponibilité: En stock
  • Critiques
“This book by Hans Werner Holzwarth covers the entire history of the company across decades, exploring all aspects of its evolution as well as the social and technological qualities of Kartell products.”
— Hypebeast, États-Unis
  • Voir aussi
Domus Vol. 6-12
Domus Vol. 6-12
Couverture rigide, 8.6 x 12.4 in., 4060 pages
$ 350
Domus Vol. 7-12
Domus Vol. 7-12
Couverture rigide, 8.6 x 12.4 in., 3480 pages
$ 350