This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


Les Eléments d'Euclide en couleur

Un rare et magnifique manuel d'introduction à la géométrie du 19ème siècle

Byrne. Six Books of Euclid

US$ 59.99
Not available
Le rouge, le jaune, le bleu – et le noir, bien sûr – sont les couleurs employées par Oliver Byrne pour les chiffres et les diagrammes de son édition absolument insolite d’Euclide, publiée en 1847 par William Pickering et imprimée par Chiswick Press. Le lecteur étonné pensera tout de suite à Mondrian. Dans son sous-titre, l’auteur implique clairement qu’il s’agit d’une mesure didactique visant à distinguer son édition de toutes les autres: "Les Eléments d’Euclide où des diagrammes et des symboles colorés sont utilisés à la place des lettres pour grandement faciliter l’apprentissage". Byrne ne se contente pas de faire confiance à la supposée structure de "logique" intuitive des axiomes et théorèmes d’Euclide – qui ignore encore les célèbres premières phrases des Eléments d’Euclide: "I. Un point est ce dont la partie est nulle. II. Une ligne est une longueur sans largeur"? –, mais les interprète sous forme de diagrammes et de symboles en couleur. Il travaille ainsi avec la salle de classe à l’esprit: il compare ses teintes aux craies de couleur qui servent à dessiner les chiffres sur le tableau noir.

Oliver Byrne (env. 1810 – env. 1880) était un auteur et un ingénieur civil irlandais. On sait peu de choses sur sa vie, bien qu’il ait écrit de très nombreux ouvrages. En tant que Géomètre des Colonies de Sa Majesté aux îles Malouines, Byrne avait déjà publié des manuels de mathématiques et d’ingénierie, mais rien de comparable à son édition d’Euclide. Ce remarquable exemple d’impression victorienne a été décrit comme l’un des livres les plus étranges et les plus beaux du 19ème siècle.

Chaque proposition est présentée en italiques de Caslon avec une initiale de quatre lignes de haut, tandis que le reste de la page ressemble à une émeute de rouge, de jaune et de bleu unique en son genre. Sur certaines pages, seuls les nombres et les lettres sont imprimés en couleur, éparpillés ça et là comme autant de minuscules fleurs sauvages, exigeant un alignement extrêmement méticuleux des différentes plaques en couleur pour l’impression. Ailleurs, les carrés, les triangles et les cercles pleins sont imprimés en couleurs vives, se faisant l’expression d’une verve qu’on ne trouvera plus dans un livre jusqu’à l’époque des Dufy, Matisse et Derain.

Tadao Ando

«En tournant la couverture en tissu noir de cet ouvrage de 5 centimètres d’épaisseur, je suis tombé sur des alignements d’équations et de figures géométriques. Comme son titre l’indique, il s’agit d’un texte sérieux sur les mathématiques, mais pour moi, il est plus beau que tous les autres livres d’art exposés dans les rayons de la boutique. Car ce que j’ai découvert dans ces pages n’est autre que la preuve ultime de l’existence de cette force humaine si précieuse que l’on appelle la Raison.»
Tadao Ando
Illustration: Robert Nippoldt