This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


En chair et en courbes - Juste avant sa mort, Marilyn Monroe a propulsé la carrière d’un jeune photographe. Voici leur histoire.

En chair et en courbes

Juste avant sa mort, Marilyn Monroe a propulsé la carrière d’un jeune photographe. Voici leur histoire.

Lawrence Schiller. Marilyn & Me, Art Edition B

US$ 2,000
Sold out
Cette Édition d’art de 125 exemplaires numérotés (n° 126-250) et signés par Lawrence Schiller inclut un tirage pigmentaire de la scène de la piscine de Something’s Got to Give, le dernier film de Marilyn Monroe.

«Vous êtes déjà célèbre, maintenant, vous allez me rendre célèbre», tel est l’invite lancée par Lawrence Schiller à Marilyn Monroe au détour d’une discussion en amont d’une séance photo de l’actrice. «Ne soyez pas si insolent, répliqua Marilyn, les photographes, ça se remplace facilement.» C’était en 1962 et Schiller, tout juste âgé de 25 ans, était en mission pour Paris Match. Il connaissait déjà Marilyn – ils avaient tissé des liens deux ans auparavant sur le tournage du Milliardaire –, mais rien ne l’avait préparé à ce jour où elle accepta d’apparaître nue devant son objectif pour la scène de la piscine dans Something’s Got to Give.

Marilyn & Me est le récit intime d’une légende vivante au seuil du déclin et d’un jeune photographe en pleine ascension. Par le biais des mots et des images – plus des deux tiers de ces photos extraordinaires n’ont jamais été publiées ou l’ont été rarement –, Schiller nous transporte dans le passé et nous fait revivre le lien étonnant entre une star à la stature immense et un gamin de Brooklyn plein d’ambition mais sans expérience. Aujourd’hui, cinquante ans plus tard, TASCHEN publie une monographie limitée à 1962 exemplaires – l’année de la disparition précoce de Marilyn –, numérotés et signés. L’ouvrage de Schiller raconte une histoire jusque-là restée secrète, et il nous la livre avec pudeur, humour et compassion. Il en résulte un portrait vivant et inattendu qui décrit la star menant son dernier combat.

Également disponible dans une seconde Édition d’art (n° 1-125) avec une autre photographie.