Cinq garçons dans le vent

Dans les coulisses de la Beatlemania

«Ces photos témoignent d’une période de vrai bonheur pour eux comme pour moi. Tout tournait autour de la musique. Ils ont été sans conteste le plus grand groupe du XXe siècle; voilà pourquoi ces photos sont si précieuses.» ─ Harry Benson, 2012

Début 1964, Harry Benson s’apprête à monter dans un avion pour une mission en Afrique quand il reçoit un appel de Londres. Le chef du service photo du Daily Express lui annonce qu’il va finalement suivre les Beatles à Paris pour immortaliser la Beatlemania qui fait alors rage en France. C’est le début d’un voyage qu’il n’oubliera jamais.

Benson est accueilli chaleureusement dans l’entourage immédiat du groupe, ce qui lui permet de produire certains des clichés les plus intimes des «garçons dans le vent», qui dominent alors les ventes mondiales de disques. À Paris, il les photographie en pleine bataille d’oreillers dans une suite de l’hôtel George V; il est encore là lorsque les Beatles foulent pour la première fois le sol américain et plongent dans l’hystérie new-yorkaise; son objectif les suit jusque sur la scène du fameux Ed Sullivan Show, puis en Floride – témoin notamment de leur étonnante rencontre avec Cassius Clay – ou encore sur le plateau du film A Hard Day’s Night. La collaboration entre Benson et le groupe dure jusqu’en 1966. Il accompagne George pendant sa lune de miel à la Barbade, puis embarque avec le groupe pour sa tournée américaine, qui fait un triomphe même si John Lennon vient de jeter un froid en affirmant que les Beatles sont «plus importants que Jésus-Christ».

Les lumineuses photos noir et blanc de Benson montrent au plus près les Beatles en train de composer, sur scène, à la rencontre de leurs fans, dans leurs moments de détente; elles révèlent aussi l’interaction entre ces quatre personnages et la façon dont ils ont affronté l’isolement dans lequel leur célébrité les enfermait peu à peu. Outre plusieurs centaines de clichés dont beaucoup d’inédits, cet ouvrage propose un essai introductif du photographe ainsi que citations et coupures de presse de l’époque.

Édition collector limitée à 1764 exemplaires numérotés, signés par le photographe. Également disponible en deux éditions de luxe de 100 exemplaires chacune, accompagnées d’un tirage argentique.
À propos du photographe:
Harry Benson, né à Glasgow, a photographié tous les présidents américains depuis Eisenhower, le mouvement pour les droits civiques, et se trouvait à côté de Robert Kennedy quand il a été assassiné. À l’image des Beatles, il a saisi l’intimité des plus importantes personnalités de ces 50 dernières années, parmi lesquelles Michael Jackson, Elizabeth Taylor ou Sa Majesté la Reine Élisabeth II. En 2009, il a été fait commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique.
Harry Benson. The Beatles (Collector's Edition)

Harry Benson. The Beatles

Relié sous coffret de luxe, 12.3 x 17.3 in., 272 pages
$ 1,000
Edition multilingue: Allemand, Anglais, Français
Disponibilité: En stock
  • Critiques
“These photos convey a really happy period for them and for me. It all comes down to music‚ they were without a doubt the greatest band of the 20th century‚ and that's why these photographs are so important.”
— Harry Benson, 2011
  • Voir aussi
Inez van Lamsweerde/Vinoodh Matadin. Pretty Much Everything (Collector's Edition)
Few left Inez van Lamsweerde/Vinoodh Matadin. Pretty Much Everything
Relié, 3 vol. sous coffret et affiche, 12.2 x 12.2 in., 984 pages
$ 1,000
Andy Summers. I'll Be Watching You. Inside The Police 1980–1983 (Collector's Edition)
Andy Summers. I'll Be Watching You. Inside The Police 1980–1983
Relié sous coffret de luxe, 10.6 x 13.4 in., 378 pages
$ 1,000