This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies.

Votre panier
0 Éléments
Sous-total0 US$

Votre panier est vide !


Vous ne possédez pas de compte ?
Connexion

Mot de passe oublié ?


Sa peinture peut se résumer en quatre lettres: TRBL - Une monographie détaillée qui explore le sens des messages signés Wool

Sa peinture peut se résumer en quatre lettres: TRBL

Une monographie détaillée qui explore le sens des messages signés Wool

Christopher Wool

US$ 69.99
Not available
Franche du collier, volontairement simple mais faussement univoque, l’oeuvre de Christopher Wool est tellement typique de New York… Si l’artiste avoue être influencé par l’expressionnisme abstrait et le pop art, il transcende totalement cet héritage, jusqu’à le démolir. Toiles typographiées, pièces abstraites réalisées à la bombe et au pochoir, ses créations accrochent le spectateur. Comme beaucoup d’artistes de sa génération, Wool questionne la discipline picturale, mais il n’apporte aucune réponse facile. Sa toile The harder you look the harder you look («Mieux on regarde, mieux on regarde»), illustre bien sa façon d’utiliser une évidence pour déclencher chez nous une réflexion sur ce qui n’est pas évident.

Christopher Wool a acquis une certaine notoriété au milieu des années 1980 avec une série de peintures all-over produites au moyen de rouleaux de caoutchouc semblables à ceux utilisés pour créer des frises sur les murs. En 1988, il marque les esprits avec une série de mots en grandes lettres («Trbl», «Riot», «Sell the House, Sell the Car, Sell the Kids»), tout en continuant d’explorer la pattern painting. Depuis les années 1990, il développe la qualité picturale de son oeuvre, grâce à une palette principalement noire et blanche: lignes abstraites tracées à la bombe aérosol, superposition de photos découpées, peinture sur sérigraphie ou sur lin, images essuyées et estompées, dans une grande variété de matériaux et de disciplines mêlant photo, sérigraphie et, ces dernières années, art numérique.

Cette monographie de quelque 400 pages explore l’oeuvre de Wool de manière approfondie. Elle balaie toutes les phases de son travail en présentant des reproductions en grand format, accompagnées de Polaroïds pris par Wool lui-même pendant la production et l’installation. L’éditeur Hans Werner Holzwarth a collaboré à plusieurs catalogues et monographies consacrés à Wool. Les essais signés Glenn O’Brien, Jim Lewis, Ann Goldstein, Anne Pontégnie, Richard Hell et Eric Banks font de ce livre une lecture agréable et instructive.

Il s’agit de l’édition commerciale à couverture rigide.
  • "Here, images, essays and analyses add up to a definitive study."

    — The American, London