L’été à la Serpentine Gallery

Dix ans de pavillons temporaires de grands architectes

Chaque année depuis 2000, la Serpentine Gallery, située dans les jardins de Kensington à Londres, fait appel à quelques-uns des plus grands architectes du monde pour concevoir un pavillon d’été temporaire. Ces constructions temporaires sont érigées à proximité de la Galerie pour une période de trois mois. Ancien pavillon de thé ouvert en 1934, la Serpentine s’est transformée en 1970 en galerie d’exposition d’artistes modernes et contemporains comme Matthew Barney, Dan Flavin, Ellsworth Kelly, Louise Bourgeois ou Rachel Whiteread. C’est la seule galerie publique d’art moderne et contemporain du centre de Londres ouverte sept jours par semaine et qui maintient la gratuité d’admission.

Ces pavillons sont l’œuvre d’architectes ou d’équipes de conception qui, au moment de l’invitation de la Serpentine, n’avaient pas encore construit au Royaume-Uni. Six mois au maximum s’écoulent entre l’invitation et l’achèvement du pavillon. Seul programme architectural de ce type au monde, les Pavillons de la Serpentine Gallery attirent jusqu’à 250 000 visiteurs chaque année. Pour l’architecte Richard Rogers: "Ces pavillons édifiés pour très peu d’argent sont incroyablement intéressants. Je ne pourrais pas en distinguer un par rapport aux autres. Ce sont tous des chefs d’œuvre."

Ces pavillons sont signés

  • Zaha Hadid, 2000
  • Daniel Libeskind, 2001
  • Toyo Ito, 2002
  • Oscar Niemeyer, 2003
  • MVRDV, 2004 (non-réalisé)
  • Alvaro Siza and Eduardo Souto de Moura avec Cecil Balmond, 2005
  • Rem Koolhaas et Cecil Balmond, 2006
  • Olafur Eliasson et Kjetil Thorsen, 2007
  • Frank Gehry, 2008
  • SANAA, 2009
  • Jean Nouvel, 2010
  • D’autres œuvres, comme l’installation Lilas de Zaha Hadid (2006) figurent également dans cet ouvrage.


Ce livre est le premier à réunir tous les Pavillons de la Serpentine. Leur description , illustrée de dessins originaux de chaque architecte et de photos du projet réalisé , est accompagnée d’un entretien avec la directrice de la Serpentine, Julia Peyton-Jones, et le directeur des expositions, Hans-Ulrich Obrist.
À propos de l'auteur:
Philip Jodidio (né en 1954) a étudié l’histoire de l’art et l’économie à l’université Harvard et a été rédacteur en chef du magazine français Connaissance des Arts pendant plus de vingt ans. Chez TASCHEN, ses publications incluent la série Architecture Now! ainsi que des monographies sur Tadao Ando, Norman Foster, Richard Meier, Jean Nouvel et Zaha Hadid. Il est l’un des auteurs internationaux les plus lus dans le domaine de l’architecture.
Serpentine Gallery Pavilions

Serpentine Gallery Pavilions


Couverture rigide, 11.8 x 11.8 in., 356 pages
$ 59.99

Online currently not available
  • Critiques
"Seit 2000 haben die Stars alle Freiheiten für diese Folly, und manche wussten das großartig zu nutzen, wie diese Rückschau belegt."
— Art, Hamburg, Allemagne
  • Voir aussi
Julius Shulman. Modernism Rediscovered (XL-Format)
Julius Shulman. Modernism Rediscovered
Relié, 3 vol. sous coffret, 11.4 x 14.5 in., 1008 pages
$ 300
Frank Lloyd Wright. Complete Works. Vol. 1, 1885–1916 (XL-Format)
Frank Lloyd Wright. Complete Works. Vol. 1, 1885–1916
Couverture rigide, 15.7 x 12.2 in., 528 pages
$ 200